Et une rencontre de plus pour les Picholines !

Isa nous a reçus chez elle et ça a encore été une journée superbe, placée sous le thème de l’amitié, des rires, de la gourmandise, ….Mais non, nous ne vivons pas chez les Bisounours, c’est vrai, je raconte pas de blagues !

J’avais apporté chez Isa 3 p’tits chats, heu, non, 3 p’tits plats !

Des sortes de gressins, une recette des frères Pourcel (j’aime décidément bcp ce qu’ils font). Leur originalité (aux gressins, hein !) réside dans le fait qu’ils restent moelleux, sont sucré-salés, parfumés au rhum, à l’orange, au citron, et j’ai remplacé le beurre par de l’huile d’olive et j’ai ajouté des petites graines de sésame parfumées avec du wasabi, un bonheur !

Puis, heu, une autre recette des frères Pourcel, enfin, bien revisitée car je n’avais pas de gouttière pour mouler le pressé, je ne voulais pas ajouter de mozza, ni mettre de la mayonnaise pure, mais l’alléger.

Rougets et tomates séchées moelleuses à la crème de basilic :

(recettes à venir)

Et pour le dessert, j’ai refait ces verrines aux cerises amarena, crème de cheesecake, amaretti..

Isa nous a accueillis avec un cocktail d’automne, léger (en alcool) et très agréable, du cidre et du sirop de châtaigne…

Pour accompagner ce verre, des piques à l’Etorki et à la pâte de coing « home made » s’il vous plaît !

Et tu sais quoi, Isa, ma mère vient de m’en apporter !!

Et cette crapule avait préparé un plat pour me mettre à l’épreuve !! Un gratin d’andouillette au St Nectaire !

Car je lui avais confié, sous le sceau du secret, que je n’aimais pas les andouillettes, les andouilles, les tripes, les abats en général ! Et donc, elle a décidé de me faire aimer les andouillettes, et devinez quoi ? Ca a marché ! J’en ai même repris.

Bon, l’andouillette n’a pas le goût fort (at least !) de l’andouille !

Et évite les gastéropodes, les batraciens et les huîtres car j’y suis allergique !!

Un merveilleux baklawa aux poires et aux noix !

Virginie a testé une recette de plus de son chef préféré, P. Conticini : Une crème de riz !

En plus, elle a apporté non pas une, mais deux pizze maison !!

Un gâteau aux amandes :

Et ses fameux, non moins délicieux, et incontournables ma-ca-rons !!

au sirop de Gambetta (oui, je sais, y’a que elle et moi qui connaissons !!) et à la crème de marron !

Tchup ! Pas touche !!

Et puis, nous avions nos alpines de la mer, dont Hélène (enfin rentrée de vacances, mais ne vous y fiez pas, elle repart aussi sec !) avec aussi une recette des frères Pourcel, des barquettes de gelée de limoncello, et saumon fumé :

Et deux de Conticini (Ah, c’est Virginie qui a été contente !).

Un riz au lait acidifié par une gelée de citron, huile d’olive et fruits de la passion.

Et une verrine aux poires, mais je ne me souviens plus quel alcool tu as mis en dessous, très Chère !

Michèle, entre deux vacances elle aussi, avait apporté des boulettes, ai, ai, aie ! Des supers boulettes au cumin !

Et des biscuits aux amandes, bon, j’ai oublié le nom..mais que j’ai adorés !

Et pour Lali et notre plus grand bonheur : des rouleaux de printemps :

Un délicieux gâteau aux noisettes

Et de gourmandes boulettes aux noix, roulées par Miss Prout !

Voilà, Mesdames et Messieurs, j’espère n’avoir oublié aucun de vos mets !

Vous aurez sans doute remarqué que nous devenons de plus en plus fainéantes, ce n’est pas que nous cuisinons moins, noooon, mais c’est juste qu’une fois la journée passée, les gourmandises avalées, …devoir se mettre à trier nos photos et les charger sur Canalblog qui prend un temps fou est difficile !

Allez, hauts les coeurs ! A quand la prochaine ? J’ai faim moi !

La phrase du jour :

« La vie n’est pas la destination ; elle est le voyage. »