Chocolat Gâteaux Sucré

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

 

A Seyne, je monte chaque année mes Côtés Sud, Est et Ouest de l’année écoulée, et aussi mes Maisons et Décors Méditerranée

Ca commence à faire bcp mais je ne me lasse pas de les relire…(ils sont rangés là, sous le joli meuble restauré par Ninou !).

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

Sur l’un d’entre eux, je suis tombée sur une recette de gâteau au chocolat et bien que les journées aient été chaudes en août, il faisait tout de même 14 le matin vers 10h00 !! Ah oui, ça laisse songeur !

Et donc, une envie de gâteau au chocolat n’était pas une hérésie !

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

Bref, un besoin de chocolat est venu aussitôt à mes narines !

Et comme, Stifoule et Boubou ne sont pas du genre à cracher dessus…nous avons fait non pas un mais deux gâteaux au chocolat, mais pourquoi tant d’acharnement à prendre des kgs me direz-vous ?

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

Eh bien, parce que cet article suggérait de congeler le gâteau une fois refroidi et qu’il en était transcendé !

Donc, nous avons fait la pâte pour deux gâteaux (la même), et on a cuit les gâteaux dans deux moules à cake (un poil différents, il est vrai, mais le plus grand a été cuit au fond du four, là où il est le plus chaud pour compenser..).

 

Résultat des courses ?

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

 

C’est celui qui n’avait pas été congelé qui a remporté tous les suffrages, il était bien crémeux à coeur, et il nous a emballé !

 

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

Bien évidemment, nous avons un peu changé les proportions de beurre et de sucre qui faisaient un peu peur !

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

Les voici donc :

pour deux gâteaux (moules à cake),

400g de choc’ (200g à 60% et 200g à 70%)

300g de beurre demi sel

300g de sucre

10 oeufs (dont les blancs en neige)

8cs de farine

2 p sel pour monter les blancs.

La façon est classique :

faire fondre beurre et choc à feu doux.

Mixer longuement les jaunes avec le sucre jusqu’au blanchiment.

Battre les blancs en neige avec le sel.

Quand le choc’ est tiède, incorporer les jaunes et le sucre.

Puis un tiers des blancs, vigoureusemement.

Puis le reste doucement.

Partager la pâte dans deux moules à cake beurrés, et cuire 20-25 min à 200-210°C (le four que j’ai là haut est une cochonnerie, donc, à voir pour la température).

Laisser refroidir et en congeler un pendant une nuit.

Le décongeler le lendemain matin et faire le test au déjeuner !

Vous me direz, hein ?

In the Alps et gâteau au chocolat (tests en stock !)

La phrase du jour :

« Jette le chanceux dans la rivière, il en ressortira avec un poisson dans la bouche. »

Proverbe arabe

10 Commentaires

Laisser un commentaire