Balades Coups de coeur Eté Pays, régions Plats Provence Salé Thèmes Viandes

In the Alps, sanglier et air pur

In the Alps, sanglier et air pur

Comme chaque année, nous sommes allés passer qqs jours de vacances dans les Alpes, à Seyne les Alpes !

Ici, ici, et !

In the Alps, sanglier et air pur

Comme chaque année, nous n’avons pas fait grand chose, farniente est notre plus grande activité !

 

In the Alps, sanglier et air pur

Comme chaque année, descendre à la rivière a été notre plus grosse dépense énergétique !

In the Alps, sanglier et air pur

Comme chaque année, Ninou et Chaton nous ont régalés de bons repas !

In the Alps, sanglier et air pur

Comme chaque année, nous avons très bien mangé, trop certainement…

In the Alps, sanglier et air pur

Comme chaque année, Julien et Christel étaient de la partie !

In the Alps, sanglier et air pur

Comme chaque année, Gianni a rejoint ses cousines !

In the Alps, sanglier et air pur

Mais, en plus, cette année, Stifoule, Boubou et Zoé étaient des nôtres pour qqs jours !

In the Alps, sanglier et air pur

Et c’était super chouette de passer qqs jours ensemble !

In the Alps, sanglier et air pur

Comme chaque année, nos journées ont été un peu ritualisées :

Café au village le matin chez Jacques, un tour sur le marché, Apéritif, Repas, Sieste, Bouquinage sur les transats, Thé dans le pré, Douches, Apéritif, Repas, Dodo, Petit Dej’ à la confiture de lait des « Michel » à Selonnet, ….

In the Alps, sanglier et air pur

Voyez que ça rigole pas, hein !

In the Alps, sanglier et air pur

Pour certains, marche rapide de 7km tous les soirs (bande de dingues !), pour d’autres ping pong et raquettes (pfft, n’importe quoi !), et pire encore, les minots font des tours du pré en mini quad (là, je les attacherai bien volontiers, et d’ailleurs, au bout de 10 minutes, je gesticule pour qu’ils aillent en faire en bas, près de la rivière, m’enfin, on est là pour le calme et l’air pur, oui ou non ??!!!) !

 

 

In the Alps, sanglier et air pur

Notre chez nous est reposant, je l’aime bcp notre chez nous là-haut !

In the Alps, sanglier et air pur

 

 

Ninou nous fournit en sanglier, tout le monde est amateur, surtout Ysé : c’est fou ce qu’elle aime cette viande !

Il nous le prépare en daube, civet ou cuit au four sous une croûte faite de tapenade, moutarde, …comme ce jour-là :

(je le dis car sinon je vais avoir des pbs, mais Chaton fait aussi les daubes et civets de sanglier, d’ailleurs, elle a l’habitude de dire qu’elle fait tout dans les daubes, et que Ninou se contente de faire la liaison…Mais Ninou de rajouter que sans sa liaison, ce civet ne serait qu’une daube !! Donc, bien penser à les féliciter tous les deux lors des repas de famille si jamais vous venez le partager avec nous !).

1 gigot de sanglier (3kg env)

Préparer un gros bol de pommade avec :

1/2 pot de moutarde

1 pot de tapenade (250g)

genièvre écrasé au moulin à café (30grains)

sel et poivre, huile d’olive et sauge mixée

Recouvrir généreusement le sanglier avec ce mélange, puis poser des bardes de lard tout autour du gigot et mettre au four (200-220°C) dans un plat huilé et dans lequel on peut mettre 1 ou  2 tête d’ail en chemise.

Tout au long de la cuisson, il faut arroser ce gigot avec le mélange suivant :

2 cubes de bouillon de boeuf

du vin rouge

(mélange à faire fondre au MO)

Et il faudra compter 2 heures de cuisson.

ndlr : il est bon de noter que la viande de sanglier doit être congelée au moins 15 jours pour éliminer d’éventuels parasites (un peu comme pour le saumon).

In the Alps, sanglier et air pur

 

 

La phrase du jour :

La paresse est utile à cause de l’effort qu’elle demande pour être surmontée. »

Tristan Bernard

 

 

10 Commentaires

Laisser un commentaire