Asie Entrées Pays, régions Recettes de Chefs Salé Soupes, Veloutés Sud Ouest Viandes

Bouillon thai au canard et foie gras, by W. Ledeuil

Bouillon thai au canard et foie gras, by W. Ledeuil

Ah bon sang de bonsoir ! Que dire de cette recette ?

Qu’elle est divine, oui, c’est un peu ça, divine !

 

Les accords sont parfaits, c’est savoureux, léger, onctueux, croquant, bref, j’ADORE !

J’ai simplifié la recette de W. Ledeuil afin de pouvoir la servir dans des délais très brefs et ne pas faire attendre les convives (ou plutôt la convive !! Non, pas Baga, mais Yolande !).

3 bâtons de citronnelle (que je garde au congel’ quand j’en trouve au supermarché asiat’)*

2 oignons rouges coupés en mx (ndlr : la prochaine fois, préférer des oignons blonds pour la couleur du bouillon)

1 b celeri en mx

4 g ail

1 mx de gingembre épluché et taillé grossièrement

 

 

Faire revenir dans un faitout la citronnelle, l’oignon, le cèleri et l’ail, puis quand c’est doré, ajouter 400g aiguillettes canard. Faire revenir puis,  1.5l eau + 2 kub or (oui, je sais ils sont bourrés de cochonneries, je n’en achèterai plus promis !!).

Laisser bouillonner 30 min doucement.

Et enfin, une poignée de shiitaké (champignons japonais, bio si possible, très goûteux et surtout très bénéfiques pour la santé) séchés et émincés ou bien des cèpes (ou encore des champignons de Paris, mais dans ce cas, on les ajoutera le lendemain, au moment de servir les assiettes).

Laisser refroidir, et garder au frigo une nuit.

Le lendemain, réchauffer le bouillon tel quel.

Quand il est chaud, disposer 1cs coriandre feuille + 1cs ciboule émincée en biais d’un petit centimètre pour faire plus joli + 1cs pousses de radis noir (fac’, mais cela apporte un je-ne-sais-quoi de piquant très agréable) par assiette…creuse, of course.

Emincer finement ou effilocher 1.5 aiguillette de canard (pour les deux assiettes), les répartir dans les assiettes et poser 1 tranche (0.8cm) de foie gras cuit au sel (recette à venir sur le blog) ou de foie gras mi-cuit et qqs lamelles de champignons (si de Paris, les ajouter frais et non cuits à ce moment là).

Verser doucement 2 louches de bouillon brûlant et servir immédiatement.

 

ndlr : il y a évidemment plus de bouillon et de viande que pour 2 personnes, je dirais que l’on peut servir 4, voire 6 personnes. Dans ce cas, mettre 200g d’aiguillettes de canard en plus.

Je recopie ici des données concernant les bienfaits des shiitakés car je sais qu’on ne clique pas toujours sur les liens (je le fais moi même assez rarement, et je sais que j’ai tort, mais le temps m’échappe qqfois)

« Ce champignon contient 26% de son poids sec en protéines, des lipides, principalement de l’acide linoléique, des hydrates de carbone, des vitamines du groupe B, de la vitamine C, et des ergostérols. En plus de ses propriétés nutritives, de nombreux composés ayant une action immunoprotectrice et antibactérienne, ont été isolés de ce champignon.

Le Shiitake est un des champignons médicinaux les mieux connus. Il est composé notamment de beaucoup de protéines, de zinc et de polysaccharides, éléments qui sont reconnus pour avoir une activité stimulante du système immunitaire. Les chercheurs Japonais ont réalisés de nombreuses recherches sur le Shiitake et ont démontré:

  • Qu’il aide à abaisser le taux de cholestérol, à prévenir les attaques cardio-vasculaires, et à combattre les rhumes, grippes et autres attaques virales, en stimulant le système immunitaire.
  • Les propriétés antivirales sont attribuées au polysaccaride létinine, qui aide à combattre le cancer en stimulant les cellules-T et les macrophages, qui neutralisent et éliminent, en les phagocytants, les antigènes étrangers dans l’organisme.
  • La létinine aide également l’organisme à produire de l’interféron, un groupe de protéines accompagnant les globules blancs, impliqués dans la lutte contre les attaques virales. « 

 

 

 

Phrase du jour :

Chacun peut porter son fardeau jusqu’au soir, quel qu’en soit le poids.

Chacun peut faire sa journée de travail quel que soit l’effort.

Chacun peut mener une vie douce, patiente, amoureuse, pure, jusqu’au crépuscule.

Voilà ce qu’est vraiment la vie.

Robert Louis Stevenson

 

 

 

16 Commentaires

Laisser un commentaire