Coquillages, crustacés et poissons Entrées Grignotages et apéritifs Salé Verrines

déjeuner léger et ensoleillé, tartare crabe et mangue, puis un autre au loup et pesto de tomat

déjeuner léger et ensoleillé, tartare crabe et mangue, puis un autre au loup et pesto de tomat

 

 

Un plateau repas à apporter sur la terrasse pour une Baga affamée, mais bien décidée à rester légère après ces agapes de fin d’année.

 

En entrée, un tartare de crabe, gingembre confit au vinaigre, sur un lit de mangue.

déjeuner léger et ensoleillé, tartare crabe et mangue, puis un autre au loup et pesto de tomat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 2,

une boîte de crabe (ici, son volume équivalent de crabe surgelé), du sel, des baies roses, de la ciboulette et pour lier, de la crème d’avoine (mag’ bio, ou alors soja cuisine ou bien crème fraîche), et pour les fans, de fines lamelles de gingembre confit au vinaigre qui relève l’ensemble parfaitement : bien mélanger et déposer dans des verrines, des dés de mangue, puis le crabe.

 

 

Ensuite, un autre tartare, mais de Loup celui-là, sur un sublime de tomate, olives noires

 

déjeuner léger et ensoleillé, tartare crabe et mangue, puis un autre au loup et pesto de tomat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 2 également,

1 filet de loup (surgelé Picard)

une boîte de « sublime de tomate » (Leader Price), sinon, du pesto de tomate

des olives noires

Huile d’olive, sel, vinaigre balsamique blanc (ou de cidre)

un trait de jus de citron

Estragon, cerfeuil

Couper le filet en dés ( au couteau ou à la paire de ciseaux !), assaisonner en sel, huile, le trait de citron, et le vinaigre de cidre, les herbes…goûter pour ajuster (sans oublier que le sublime de tomate est bien relevé), ajouter les olives en lamelles, mélanger.

Et déposer une belle cs de sublime de tomate dans un pt bol, puis le tartare de loup.

Servir qqs feuilles de jeunes pousses d’épinards arrosées d’un peu d’huile de pépin de courge (très goûteux) et de vinaigre balsamisque (le cher est tout de même d’une qualité nettement supérieure), pas besoin de sel.

Il me restait des oeufs de caille (de la tartine d’Ysé) que j’ai cuit durs (5 min eau bouillante, puis eau froide pour les écaler facilement, et les écrabouiller un peu dans l’eau froide afin que l’eau rentre dans la coquille et l’oeuf se laisse écaler).

 

 

Puis, pour finir sur une note sucrée, un frozen yogurt aux fruits rouges

déjeuner léger et ensoleillé, tartare crabe et mangue, puis un autre au loup et pesto de tomat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pas vraiment une recette, mais tellement agréable :

pour 2 yaourts, 2 poignées de fruits congelés (ici mélange fruits rouges Picard), un peu de sucre : mixer, goûter et réajuster le sucre.

Servir immédiatement !

Et sur tout ça, un verre d’un délicieux Gewurstraminer, Grand Cru Mambourg, 2003, très parfumé, très doux.

 

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire