Buffet Entrées Recettes de Chefs Salé Thèmes Viandes

millefeuille d'emmenthal et jambon, by B. Campanella

millefeuille d'emmenthal et jambon, by B. Campanella

Pour aller chez Isabelle, le mois dernier (et incroyable, il faisait beau, chaud même, souvenez vous en les filles !!), j’avais eu envie de faire ce pressé que j’avais vu dans le Thuriès et puis chez Mercotte.

Pour plus de facilité à le transporter, j’ai décidé d’en faire des bouchées à picorer à l’apéritif, et je n’ai pas fait ce jour là les « cannelloni » de fromage fourrés au mesclun, mais je les ai refait 3 fois depuis, et j’aime bcp !

Alors, voili voilo avec mes pts changements : j’avais fait deux versions,

Une au Comté que la dame des fromages de Carrefour a bien voulu me couper en fines tranches (mais tout de même 3mm d’épaisseur), et avec de la noix de jambon (trouvée à Carrefour aussi, leur marque, très bonne et pas trop chère (26 euros le kg au lieu de 46 euros le kg de viande des grisons au bas mot), mais regardez bien l’envers du paquet, car il y a des paquets avec de belles tranches bien larges et d’autres toutes riquiqui qui ne conviennent pas à cette recette)

et l’autre avec des tranches d’Etorki déjà prétranchées vendues en rayon à côté des fromages en lamelles, ces tranches sont hyper fines, 1mm peut être à tout casser, un peu fragiles et un peu chères (22e/kg) et tjs la noix de jambon.

Dans les deux cas, on fait des millefeuilles en alternant jambon et fromage, on filme serré et on laisse la nuit au frigo avec un poids dessus.

Le lendemain, une fois, le film retiré, on tranche.

Nous avons eu ceux qui ont préféré les bouchées au comté (plus de fromage dans la bouchée) et d’autres à l‘Etorki (plus de jambon, car les tranches sont plus fines), le cube qu’on peut voir sur la photo est un cube à l’Etorki, et en arrière plan à droite, on peut voir un cube au Comté qui ne compte que 3 tranches de jambon, donc, forcément le goût diffère pas mal.

Et pour ces fameux cannelloni, je les ai fait à l’Etorki (les tranches de Comté étaient bcp trop épaisses), et j’ai mis du mesclun sur un côté de la tranche, j’ai roulé et posé le rouleau, fermeture en dessous, c’est tout.

Frais, et très apprécié à l’apéritif.

Du coup, pour faire plus vite, j’ai aussi roulé Etorki et noix de jambon, on superpose les deux tranches (qui ont à peu près la même taille, une chance, hein !), et on roule serré, pas d’attente, pas de tranchage, … et j’ai préféré aux cubes, j’ai trouvé ça plus délicat en bouche, ce qui est bizarre à dire car ce sont les m^mes ingrédients, mais bon…

Deux môches photos pour montrer tout de même le résultat :

millefeuille d'emmenthal et jambon, by B. Campanellamillefeuille d'emmenthal et jambon, by B. Campanella

La phrase du jour :

« Appréciez le passé, espérez l’avenir. Vivez le présent. »

12 Commentaires

Laisser un commentaire