Eté Le Vitaliseur, cuisson à la vapeur douce Salades Salé Thèmes

Salade de quinoa rouge et noir avec tout plein de choses dedans !

Salade de quinoa rouge et noir avec tout plein de choses dedans !

 

 

Quand on reçoit des potes un dimanche soir un peu à l’improviste, la salade de quinoa peut te sauver la vie. Si si !

Bon, avec d’autres tartes salées, et cupcakes préparés par Ysé en plus. Mais la salade reste toujours sympa. Plus originale que la salade de riz ou de pâte, plus légère aussi.

 

Pour un gros saladier, nous avons rincé (pour retirer la saponine et la poussière)  et cuit 2 fois 200g de quinoa rouge et noir. Il vaut mieux les cuire dans deux casseroles séparées pour préserver la couleur et ils n’ont pas précisément le même temps de cuisson.

Puis, nous avons coupé en petite brunoise (avec un alligator) des courgettes (3 ou 4) que j’ai fait cuire 2-3 minutes à la vapeur douce.

J’ai ensuite découpé une botte de radis en brunoise de même taille (les fanes ont fini dans une quiche aux fanes et à la faisselle de brebis).

L’assaisonnement fera tout dans cette salade.

Ici, j’ai mélangé nuoc man de bonne qualité (si vous voulez une salade veggie et vegan, utilisez du tamari), avec du sucre complet et du jus de citron vert. Je commence par 2cs de chaque (un peu moins de sucre), puis, je goûte et j’ajuste. Pour un gros saladier, comptez au moins 4 cs de chaque (sauf le sucre en moindre quantité).

Ajoutez de l’huile d’olive et du curry (pas beaucoup, mais un peu, pour titiller les papilles).

Puis des herbes : ciboulette, menthe, coriandre, basilic…beaucoup d’herbes hachées au couteau. Et d’autres, entières pour finir de décorer.

Mettre des zestes de citron fins fins, des arilles de grenade.

Goûtez et rectifier l’assaisonnement, ça doit être assez pêchu et pas sec du tout.

Servez, et appréciez le fait que même ceux et celles qui n’apprécient pas particulièrement le quinoa, l’aiment ainsi…

 

 

Et le haïku du jour, sur la mer, écrit par une enfant dans le cadre d’un exercice à l’école : 

« Battement des vagues
Tap tap tap tap tap
L’eau ramène des coquillages »

Manon

Laisser un commentaire