Automne Hiver Nouilles, pâtes, riz, ... Salé Soupes, Veloutés Thèmes Veggie

Soupe épicée aux lentilles corail et au riz

Cette soupe bien épicée aux lentilles corail et au riz est parfaite to pamper yourself quand il fait froid et gris.

Comfort food comme disent les Américains.

 

Soupe épicée aux lentilles corail et au riz

 

 

 

J’en ai eu envie un jour de pluie, aujourd’hui.

En finissant quelques paquets qui traînaient dans le frigo et les placards, tout cela s’est très bien goupillé.

 

Faire revenir dans une poêle ou une sauteuse, un coeur de céleri branche entier émincé finement, avec deux oignons ou échalotes et une gousse d’ail très finement hachée.

Saler et quand ça commence à suer, ajouter les épices : 1/2 à 1cc de thym, 1cc de cumin en poudre, 1cc de coriandre en poudre, 1/2 cc de fenouil en poudre, 1 bâton de cannelle, 2 feuilles de laurier.

Les faire chauffer quelques instants, puis, ajouter 200g environ de lentilles corail et 3-4cs de riz (arborio mais celui que vous avez ira tout aussi bien, cela dit, l’arborio apporte un moelleux très très agréable dans cette soupe).

Ajouter alors de l’eau de façon à couvrir très largement l’ensemble et laisser mijoter à couvert et à feu moyen pendant un quart d’heure.

Vérifier la cuisson et ajouter de l’eau afin d’en faire une soupe (ou pas, si vous préférez un fricot).

Ajuster l’assaisonnement (j’ajoute un peu de bouillon de légumes à ce moment-là pour saler et corser l’ensemble, mes préférences vont à ce produit et celui-là), ajouter 4 pistils de safran de grande qualité et servir avec un peu de crème fraîche de brebis mélangée à un yaourt de brebis, de l’aneth et de la ciboulette.

 

L’ensemble est un régal et vous permettra d’affronter l’humidité ambiante…

 

recette de soupe aux lentilles et riz

Soupe épicée aux lentilles corail et riz

Type de plat: Soupe
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Temps total: 35 minutes
Portions: 4
Imprimer la recette Epingler

Ingrédients

  • 1 coeur de céleri branche
  • 2 oignons ou échalotes
  • 1 gousse d'ail
  • 1/2-1 c.à café de thym
  • 1 c. à café de cumin en poudre
  • 1 c. à café de coriandre en poudre
  • 1/2 c. à café de fenouil en poudre
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 feuilles de laurier.
  • 200 g environ de lentilles corail
  • 3-4 c. à soupe de riz arborio
  • QS eau
  • 1 c. à soupe de bouillon de légumes en poudre
  • 4 pistils de safran
  • QS crème fraîche de brebis
  • QS yaourt de brebis
  • 1 c. à soupe d'aneth
  • 1 c. à soupe de ciboulette

Instructions

  • Faire revenir dans une poêle ou une sauteuse, le coeur du céleri branche entier émincé finement, avec deux oignons ou échalotes et une gousse d'ail très finement hachée.
  • Saler et quand ça commence à suer, ajouter les épices : 1/2 à 1cc de thym, 1cc de cumin en poudre, 1cc de coriandre en poudre, 1/2 cc de fenouil en poudre, 1 bâton de cannelle, 2 feuilles de laurier.
  • Les faire chauffer quelques instants, puis, ajouter 200g environ de lentilles corail et 3-4cs de riz (arborio mais celui que vous avez ira tout aussi bien, cela dit, l'arborio apporte un moelleux très très agréable dans cette soupe).
  • Ajouter alors de l'eau de façon à couvrir très largement l'ensemble et laisser mijoter à couvert et à feu moyen pendant un quart d'heure.
  • Vérifier la cuisson et ajouter de l'eau afin d'en faire une soupe (ou pas, si vous préférez un fricot).
  • Ajuster l'assaisonnement avec un peu de bouillon de légumes à ce moment-là pour saler et corser l'ensemble, ajouter 4 pistils de safran de grande qualité et servir avec un peu de crème fraîche de brebis mélangée à un yaourt de brebis, de l'aneth et de la ciboulette.
Vous avez testé cette recette?Mentionnez @vanessa_romano_photographe ou tagguez là #vanessacuisine sur Instagram!

 

 

 

 

Le poème du jour : 

« Longue comme des fils sans fin, la longue pluie

Interminablement, à travers le jour gris,
Ligne les carreaux verts avec ses longs fils gris,
La longue pluie,
La pluie.

Emile Verhaeren »

 

 

 

 

2 Commentaires

  • L’utilisation du safran dans cette recette m’étonne un peu. Déjà j’ai du mal à percevoir son goût dans des recettes où il n’a pas de concurrence (i.e. pas d’autre épice), mais là, avec les autres épices et les végétaux aromatiques je doute qu’on puisse sentir sa présence.

  • Bonjour Mag, eh bien si, si, on le sent assez précisément justement. Le safran que j’ai provient d’une exploitation sur Roquebrune et est exceptionnel. C’est peut être grâce à ça aussi.

Laisser un commentaire