Entrées Hiver Pays, régions Printemps Provence Salé Soupes, Veloutés Thèmes Veggie

No souçaii, cht’ai fait dla soup’ à l’ortaii !

No souçaii, cht’ai fait dla soup’ à l’ortaii !

Traduction :

« Pas de souci, je t’ai fait de la soupe à l’ortie ! « 

No souçaii, cht’ai fait dla soup’ à l’ortaii !

Et pour faire de la soupe à l’ortie, il nous faut :

1 oignon

1 poireau

3 pommes de terre

un cube de bouillon de légumes

3cs d’ortie séchée (ou fraîche si vous en trouvez*)

des fleurs de souci (pour la déco !, j’ai essayé de les manger mais les fleurs sèches, c’est inmangeable !)

De l’eau à couvert.

Mettre les légumes parés dans un faitout, ajouter le cube, l’eau, l’ortie. Cuire une pte vingtaine de minutes à pts bouillons et à couvert.

Mixer.

Servir chaud.

L’ortie séchée, je l’avais achetée !

Pour l’ortie fraîche, il faut la cueillir loin des zones de pollution (attention aux renards et aux moutons aussi qui polluent les plantes basses de leurs déjections, ce qui donne la douve du foie des années plus tard, donc attention aussi aux fraises des bois, myrtilles, …ben oui, je sais c’est pas rigolo, mais c’est assez courant, il faut cuire les cueillettes pour les en débarasser.), ne ramasser (avec des gants) que les 3-4 premières feuilles et ne plus les ramasser une fois qu’elles ont fleuri car elles deviennent toxiques, au moindre doute, laissez tomber !

Une autre utilisation pour les fleurs de souci par ici !

No souçaii, cht’ai fait dla soup’ à l’ortaii !

La phrase du jour :

« La joie fait venir le bonheur, le mécontentement et l’insatisfaction le font fuir. »

Matsumoto Jitsudo

9 Commentaires

Laisser un commentaire