Coups de coeur Entrées Jolis produits Légumes Printemps Salades Salé Veggie What's for lunch today ?

What's for lunch today : assiette toute verte et le Salon du Bien Etre à St Raphaël

DSC_7347b



En rentrant à 15h00, aujourd’hui, après avoir baroudé un peu partout pour acheter du pollen frais sur le marché, pour déposer des flyers pour les cours de cuisine, pour boire un café chez Valérie  et craquer pour ses nouvelles gelées d’herbes (j’ai résisté au max, j’en ai pris que 4 !) et pour avoir passé un peu de temps au Salon du Bien Etre sur le port de Santa Lucia à St Raphaël, puis pour être passée déposer des cartes de visites au restaurant de Marilou et Richard, et bien, en rentrant à 15h00, j’avais un peu faim, figurez-vous !

Donc, ni une, ni deux, j’ai ouvert un pot de ce merveilleux pesto à l’ail des ours que je prends chaque année au salon, coupé un avocat bien mûr en deux, pris une poignée d’alfalfa  et de roquette germés, puis coupé une tranche de pain (aux farines sans gluten, Biomonde), et je me suis enfin attablée, affamée, mais contente de ma (grande) matinée !

Cette année, j’ai trouvé le salon plus étoffé, plus grand, avec de nouveaux exposants. Je ne regrette pas d’y être allée.

Certains assistent à des conférences, personnellement, je n’ai jamais pris le temps de le faire et ne peux donc pas vous en parler plus avant….

Et donc, en me dirigeant vers la sortie, après avoir fait une petite séance de Bol d’Air Jaquier et regretté son prix qui ne me permet pas de l’acquérir, j’ai craqué, non en fait, j’ai plutôt CRAQUE pour les produits du stand où ce pesto d’ail des ours est vendu.

Sur ce, je vous laisse car c’est bien beau de courir partout, mais j’ai du boulot et une infusion avec des herbes du jardin (le mien) à boire, aujourd’hui : romarin, sauge, thym et thym citron, menthe bergamote et 3 lanières de zeste d’orange bio….


Et comme dirait Valérie : à plus dans l’bus !




La phrase du jour :

« Quand un homme dit : « Je suis heureux »,

 il veut dire bonnement : « J’ai des ennuis qui ne m’atteignent pas ». »

Jules Renard




5 Commentaires

Laisser un commentaire