Entremets, crèmes Sucré

des yaourts comme jamais !

des yaourts comme jamais !

des yaourts comme jamais !

Faits avec du lait entier cru et bio trouvé au supermarché bio des Milles (13), qui provient de vaches jersiaises, de l’élevage de Bernard Gaborit, son site ici.

Ce lait a été une révélation pour moi :

je ne bois quasiment plus de lait, je ne le supporte plus, même l’hiver quand il gèle, un chocolat chaud ne me tente pas, c’est dire !

Mais j’ai toujours porté une grande estime aux pdts laitiers dans leur ensemble, comme vous certainement.

Je mange de temps en temps du fromage ou un yaourt mais vraiment rarement et quand j’en ai vraiment envie et plutôt faits avec des laits de chèvre ou brebis car j’ai l’impression de mieux supporter (pas de maux de ventre insupportables, …).

Et là, pof j’ai envie d’essayer ce lait en yaourt !

D’acco d’ac, je l’ouvre pour le mélanger à un yaourt kefir, bizarre, il est jaune pâle…je sens..bonne odeur d’étable, de laiterie à l’ancienne, je goûte…humm, oh, fan ! ça c’est du goût, même pas sûre que les filles aimeraient tellement il est parfumé…c’est du crémeux en bouche, gras, mais pas écoeurant…je verse…ouuf, ça ressemble à de la crème fraîche liquide en brick tellement la texture est épaisse !

Bref, mes yaourts ont été réussis comme jamais, sans lait en poudre, sans rien de plus que mon yaourt et mon litre de lait.

Avec les filles, nous en avons mangé un en entrée (!!) et une tomate ensuite…nous avions déjeuné, pas besoin de plus.

Je vous montre ces photos car le yaourt est composé d’une partie de crème tellement épaisse et le reste est plus comme un yaourt de montagne.

Quand nous allons à Seyne (04), l’été, il ne se passe pas un jour sans que nous achetions pour les filles du lait de ferme de Mme Michel, qui est bon, certes mais pas aussi bon que celui là !

A quoi cela tient il ?

Aux vaches ? A ce qu’elles mangent ? Ces vaches ont elles aussi été génétiquement modifiées pour être plus productrices (cf l’excellent livre « Lait, mensonges et propagandes » prêté par Marie Laure) ?

Je ne sais pas, je me questionne…Ce livre change vraiment la vision que j’avais du lait, surtout du lait industriel et quand je donne un bib’ de lait aux filles, j’ai l’impression de les empoisonner un peu…ce qui est embétant pour une maman vous en conviendrez !

Par contre, le lait de ce monsieur me semble à l’opposé de ces pdts laitiers transformés et modifiés par l’industrie laitière.

Mais si on lit dans les forums opposés au lait (cliquer dessus, c’est assez instructif) on peut se rendre compte que certains (dont le Dr Seignalet) recommandent aucun pdt laitier d’aucune sorte que ce soit après 3-4 ans (et encore) le mieux étant l’allaitement maternel, c’est sûr, mais qui allaite encore son enfant à 4 ans ? Qqs dames de la Leche League ?

D’autres naturopathes (dont L Salomon) recommandent la modération et la qualité, soit des vrais pdts pas transformés…comme le lait de ce Monsieur.

Du coup, je ne sais plus que penser…

 

Et vous ?

des yaourts comme jamais !

Bernard Gaborit,

11 Commentaires

  • Mes filles de 7 et 5 ans ont été élevées avec du lait cru et maintenant ne supportent plus le gout du lait pasteurise ou UHT, meme bio.
    De toutes facons elles ne boivent plus de lait, sauf exception rare, depuis un an déjà. On va voir cet hiver si les chocolats chauds vont manquer. Il va falloir que je retrouve une source de lait cru. Il y en a dans mon Satoriz local mais il faut etre matinal, et c’est à 15km.. Snif

    Le lait cru est le seul lait qui est benefique pour l’etre humain, mais il faut toujours se rapeller que ca ne doit etre qu’une exception et pas une habitude. Le lait cru de vache est en priorité pour les veaux et pas pour les humains 🙂

    A lire le livre de Thierry Souccar sur le sujet.

  • C’est difficile de trancher, certains boivent du lait sans aucun pb de digestion ou de peau (mais les effets à long terme des antibios ou autre cochonnerie d’hormones?)
    Chez moi, on en boit parfois au petit dej (du bio entier), mais j’essaie de remplacer par du lait de soja dans les béchamels.
    Par contre, un bon fromage ou un bon yaourt de temps à autre, c’est trop dur de s’en passer!

  • Je ne sais pas trop quoi te dire, j’avoue que je ne suis pas de près ces histoires de « pro-lait » ou d' »anti lait »… en ce qui me concerne j’ai constaté chez moi une intolérance au lait classique il y a quelques années (moi qui adorait boire un bon verre de lait glacé tous les matins…!), du coup maintenant, je bois du lait à faible teneur en lactose et ça va très bien (j’imagine que mon intolérance devait être assez légère…)

  • Cette polémique n’est pas prête de s’arrêter, tout comme celle sur le soja.
    Je penche plus pour la variété car chaque produit apporte quelque chose à l’organisme, comme l’assimilation de certaines vitamines.
    Je ne pense pas que tu aies à culpabiliser en donnant du lait à tes enfants surtout s’ils n’ont pas de problème particulier.
    Pour Armand ex-allergique, le « problème » était « réglé », maintenant il mange des yaourts et boit du lait et j’irai même jusqu’à dire que son corps sent quand il atteint la dose maximale.
    Bonne journée.

  • Bon déjà, même si je ne commente jamais, je lis ton blog tous les jours, les recettes sont toujours originales et appétissantes.
    Je lis beaucoup de blog et commente très peu (manque de temps surtout) mais là je ne peux pas m’empêcher de répondre mais sans vouloir lancer de polémique non plus.
    Je suis ingénieur en agro-alimentaire et travail dans le secteur laitier depuis peu. J’ai vu passer ces études anti-lait et à ma connaissance il n’y a rien de « vrai » la dedans. Il faut savoir que des données scientifiques peuvent facilement être interprétées de différentes manières selon ce que l’on cherche à prouver. (c’est comme ça avec les statitisques).
    Je n’en connais pas assez pour en dire plus mais il faut garder un esprit critique, plusieurs aliments ont été décriés puis réhabilits, le lait n’est pas le premier. Essayons de ne pas tomber dans le panneau à chaque fois.
    Mais je ne dis pas que certaines personnes ne sont pas intolérante au lait, en particulier au lactose et on peut très bien vivre sans lait comme en asie jusqu’à il y a peu.
    Faut manger ce qu’on aime, et varier les plaisirs 😉

  • Je partage vraiment tes doutes, j’essaie déjà de ne consommer que du lait bio pour commencer… l’UHT n’est qu’en dépannage. Quant au lait cru denrée difficile à trouver dans Paris. Alors j’essaie de varier, de faire les yaourts maison déjà, de consommer un peu de lait de soja, en attendant d’y voir plus clair.La polémique est longue, et je pense que diversifier ses apports ne peut être que positif, tiens-nous au courant de tes expériences.

  • Bonjour, pour ma part j’étais très anti-lait de vache à force de lire tous les commentaires des anti-lait, puis j’ai lu le livre de « Taty »: « qui a peur du grand méchant lait? », et j’ai changé d’avis. Je suis convaincue qu’elle a raison, comme le Canadien qui prote bien son nom, Vachon, tous les deux sont d’accord pour dire études à l’appui, et des siècles de lait de vache à l’appui aussi, que c’est le lait transformé, industriel, qui est mauvais. Sauf rares cas de réelles allergies (et pas seulement intolérances), le lait cru de vaches nourries correctement est non seulement pas mauvais, mais très bon pour la santé. Lisez le bouquin de Taty, ça vaut le coup. Elle a aussi un site très intéressant. (en Belgique)

Laisser un commentaire