Coups de coeur

One day in Cannes

One day in Cannes

 

 

One day in Cannes, une journée pour moi toute seule, avant de récupérer les filles, une journée entière devant moi.

C’est ce que j’aime dans le fait de me lever tôt, c’est l’impression que la journée vous appartient, qu’elle va être infinie, que vous allez pouvoir enchaîner les activités les unes après les autres avec une énergie inépuisable !

 

Je suis partie avec l’Homme à l’aube (enfin presque, il était un peu en retard ce matin là…me demande pourquoi moi !!???).

Arrivée sur les marches du Palais (des Festivals), je suis partie à l’assaut de ma journée ! Un peu comme ces alpinistes à l’assaut d’une montagne peu commune :

 

One day in Cannes

 

 

Direction le marché Forville, où les commerçants, paysans et autres finissaient d’installer leur stand.

 

 

One day in Cannes

 

 

Bien envie de faire le plein, de prendre des bouquets de fleurs d’ail pour décorer mes salades, ou de racheter des citrons du pays, ou des petits poireaux…les poireaux baguettes !

 

One day in CannesOne day in Cannes

 

Mais après une journée en ville, je ne donne pas cher de leur fraîcheur ! Et après quelques photos, un maraîcher qui m’a prise pour une photographe de Var ou Nice Matin, et deux déca’, direction les Apprentis Gourmets….

 

One day in Cannes

 

…où je m’étais offert un cours de maki l’an passé et où je voulais apprendre à rouler des rouleaux de printemps et des samossas avec dextérité..bon, c’est toujours pas ça, et je dois continuer à m’entraîner !

 

Rouleaux de Printemps 1

Vanessa                    0

Faites des samossas, c’est plus facile !

 

Bien que les photos ne soient pas du tout jolies, je mets les étapes du roulage, les unes à la suite des autres pour info, samossas en premier, rouleaux de pintemps en second :

 

One day in CannesOne day in Cannes

One day in CannesOne day in Cannes

One day in CannesOne day in Cannes

One day in CannesOne day in Cannes

One day in CannesOne day in Cannes

 

Après les cours, et un petit rendez-vous professionnel concernant le blog (!!???), j’ai récupéré l’Homme pour un pique nique improvisé avec les rouleaux de printemps et les samossas réalisés de mes blanches mains !

Après avoir échoué à trouver une chaise, nous avons atterri sur un bout de muret, grignoté notre pique nique au soleil et filé vers la Maison du Chocolat pour un dessert !

 

 

One day in Cannes

 

 

Puis, Fnac, of course !

Puis Volupté, of course !

Puis marche, marche, marche, encore, dans tous les sens.

 

Re-grimpe au Suquet pour atterrir, complètement vanée chez Sug’Art (adresse remplacée par le Jardin Secret ouvert uniquement pendant la belle saison – Réouverture mars 2017) que je trouve enfin (la rue est minuscule !) et que je trouve ouvert (déjà 3 essais pour y aller, mais c’était fermé à chaque fois).

 

 

One day in Cannes

 

 

Accueil très sympa d’une toute jeune femme, terrasse meublée de façon hétéroclite et charmante.

La sensation de ne plus être en ville, tiens, si je bouquinais moi ! Ah flûte, je l’ai déjà ce magazine que je viens d’acheter ! Eh, ça ne vous arrive pas à vous de racheter un magazine de cuisine (ou autre hein, je suis pas sectaire !) que vous avez déjà à la maison ?

 

 

One day in Cannes

 

 

Bon, bref, heureusement que j’avais un autre livre et j’ai passé un moment tranquille !

Puis je suis re-partie faire le tour du Suquet. C’est rigolo car de l’autre côté, on se croirait un peu à Montmartre, des trottoirs pavés, des petits cafés qui ont investi les bords de route pour installer leurs 3 tables, …

Hop, Hop, Hop, je grimpe, je grimpe, je grimpe.

Hop, une jolie vue au dessus d’un toit effondré ! Promoteur ! Il y a encore du terrain à construire dans le centre de Cannes !

 

 

 

One day in Cannes

One day in CannesOne day in Cannes

 

 

Je re-récupère l’Homme, juste là où il m’avait laissée le matin (il m’a pas crue quand je lui ai dit que j’avais passé ma journée là, à l’attendre sans bouger, comme une brave bête ! peut être à cause des paquets que j’avais en main…? chais pas, peut être parce que j’avais l’air un peu naze à force d’avoir usé la semelle de mes Bensimon’ sur le goudron cannois ? chais pas…Toujours est il qu’il ne m’a pas crue, le bougre !!).

Et puis, nous avons cherché une terrasse pour boire notre première mauresque de la saison au soleil couchant.

 

 

One day in Cannes

One day in Cannes

 

 

Pas trouvé !

Donc, on s’est rabattu sur le bar du Majestic qui a une terrasse à côté d’une piscine, à côté de citronniers en pots avec de la sarriette au pied !

J’aime beaucoup les bars d’hôtels, je trouve ça très dépaysant.

On n’a pas osé prendre des mauresques…donc, on s’est rabattu sur des Mojito bien servis !

 

 

One day in Cannes

 

 

Puis, après un long apéritif, on a filé au restau, j’ai cité le meilleur restaurant de sushi du monde et de tout l’univers..enfin de Cannes et des ses alentours, ça c’est plus que sûr, j’ai nommé, le EdoMaé Sushi de la rue Macé (restaurant fermé désormais).

Rien que d’y penser, j’en salive, dès que je pointe le bout de mon nez à Cannes, je me débrouille pour y aller. Bref, gens du coin, précipitez vous chez EdoMaé Sushi !

Et enfin, pour finir une belle journée à Cannes, une vue imprenable de la Croisette by night

 

 

One day in Cannes

 

 

..et du Suquet !

 

 

One day in Cannes

 

 

Bon Anniversaire mon frère et mon père !!

 

 

La phrase du jour :

« Hâtons-nous aujourd’hui de jouir de la vie ; Qui sait si nous serons demain ? »

Jean Racine

 

4 Commentaires

  • ouf! à huit heure du matin j’en ai déjà les semelles de pantoufles fumantes d’avoir parcouru les rues de Cannes derrière toi !
    je regarderais la ville d’un autre oeil maintenant …. (suis à Peymeinade)
    quelle journée JE VEUX LA MEME ! ………..
    bonne journée
    à bientôt

  • Dis donc quelle journée enrichissante, c’était bien sur terre avec 24 heures pas plus?!!! Tu en as fait dans la journée!!! en tout cas c’était bien agréable de te suivre dans ce post, merci de nous avoir fait partager toutes ces jolies choses…
    Grosses bises
    Cécile

  • Oh, dis!!!
    Quand j’aurai enfin changé de boulot(pour bosser sur Grasse à partir du 1er juin), et que je pourrais enfin poser une journée rien qu’à moi (c’est à dire quand la puce sera à la maternelle, en septembre), tu me feras visiter la ville?
    J’adorerai racheter un magasine que j’ai déjà! 🙂

    Bisous

Laisser un commentaire