Boutiques Coups de coeur Pays, régions Provence

How is the life in Cannes ? Les apprentis gourmets et sushi

How is the life in Cannes ? Les apprentis gourmets et sushi

 

Pour mon anniversaire, l’Homme m’a demandé ce qui me ferait envie…humm, un cours de cuisine maybe ?

Oui, et justement, j’en avais vu un qui me plaisait à Cannes chez les Apprentis Gourmets (atelier fermé depuis) : Sushi et Maki sushi ! Et en plus, le cours était soldé à 55 euros au lieu de 69 !

Qqs minutes avant le cours, j’entre dans l’atelier, accueil sympa et simple, on me propose qqchose à boire,  et de  m’installer à l’étage où il y a une bibliothèque remplie de bouqins de …cuisine ! Cool !

Puis le chef nous attend, nous met à l’aise, nous sommes 4.

How is the life in Cannes ? Les apprentis gourmets et sushi

Il nous explique plein de choses sur les sushi, le riz, le poisson, ….et comment dénoyauter un avocat sans que le noyau valdingue dans toute la cuisine (ça, c’est pour moi et c’était un super truc !).

Je vous le donne : quand vous avez coupé l’avocat en deux et séparé les deux parties, il faut « tanquer » le couteau au milieu du noyau et tourner un peu, le noyau se détache de la chair et il reste accroché au couteau. Et voilà ! Il faut que le couteau soit très tranchant sinon, il glissera sur votre main !!

 

How is the life in Cannes ? Les apprentis gourmets et sushi

On roule, on makisute, on sushite pendant une bonne heure et demie, puis, on repart avec le fruit de notre labeur !

Ta Daaan !

How is the life in Cannes ? Les apprentis gourmets et sushiHow is the life in Cannes ? Les apprentis gourmets et sushi

Le chef, ravi de notre travail (non, je plaisante !) :

How is the life in Cannes ? Les apprentis gourmets et sushiHow is the life in Cannes ? Les apprentis gourmets et sushi

 

Bon, maintenant, mission : apprendre aux cop’s à rouler !

 

 

 

La phrase du jour :

« Vous donnez peu lorsque vous donnez de vos biens. C’est lorsque vous donnez de vous mêmes que vous donnez vraiment. »

Khalil Gibran

 

 

 

8 Commentaires

  • Bonne idée de cadeau, rien chez nous de très original en cours de cuisine, je devrai me déplacer sur la capitale, une idée qui trotte dans ma tête depuis….!!!
    Ouhhhh!!! je mettrais des réserves sur la méthode pour « stanquer » le noyau d’avocat, je procédais de cette façon et, je me suis retrouvée à la clinique de la main de TL, tendon sectionné, une opé de quelques dizaines de minutes avec des fragments de cartilages…..
    Depuis, je tanque le noyau sans le tenir dans la main.
    Lors de mon séjour dans la capitale mon rejeton voulait me faire déguster des sushis,(chose impossible) j’ai accepté le resto japonnais mais sans sushis(je reverrais ma copie certainement… j’adore depuis peu le gravlax grâce à toi !)

  • Ah!Mais moi je sais rouler! Tu vois que c’est très simple finalement, personne ne me croit jamais.
    ps: l’homme pourrait-il donner des cours au chéri niveau kdo d’anniv’??

Laisser un commentaire