Japon Légumes Pays, régions Plats Printemps Salé Thèmes Viandes

Roulés de boeuf japonais

Roulés de boeuf japonais

J’ai tiré cette recette du bouqin sur les sushis chez Marabout.

Pour un déjeuner japonais, j’ai essayé au moins une dizaine de recettes de cet ouvrage et franchemement, c’est un bon achat : des sushis mais pas que, les photos sympas, les recettes chouettes et simples à réaliser, avec des produits pas si bizarres que ça…

Roulés de boeuf japonais

pour une barquette de viande à carpaccio (essayer de choisir les tranches belles et régulières plutôt rectangulaires et pas trouées…comme celles que j’avais choisies, mais bon, cela ne m’a pas empêché de faire la recette);

1 carotte épluchée et taillée en deux, puis coupée en fines lanières (soit à la mandoline, soit à l’économe) de la taille des tranches de boeuf

3 ciboules taillées de la taille des carottes

6 asperges blanchies 2 min à l’eau bouillante et refroidies immédiatement, et taillées dans leur épaisseur, puis de la longueur de la ciboule et carotte

2cs maïzena (ou autre fécule)

huile

1cs sucre

60ml de mirin (vin doux japonais)

2cs saké

60ml de sauce soja

Directement sur la barquette de viande, répartir une cs de maïzena et étaler avec les doigts.

Puis, déposer 1-2 mx de carotte, ciboule et un mx d’asperge du côté fariné de la viande. Rouler et piquer un cure dents dans la longueur du rouleau (comme avec une aiguille quand on faufile (ou surfile, je sais plus !??)).

Recommencer, si certains mx de viande ne vous paraissent pas assez farinés, rajoutez en un peu avant de déposer les légumes d’un côté et de rouler.

Quand c’est fini (c’est un poil longuet, mais je n’ai pas de patience), mettre ces rouleaux dans une sauteuse avec une cc d’huile, faire chauffer, saupoudrer d’une cs de maïzena et faire dorer les rouleaux de tous les côtés (c’est très rapide, se munir d’une pince à viande, c’est super pratique ! Achetée au supermarché du coin pour 3 francs six sous.).

Puis ajouter le sucre, le mirin, le saké et la sauce soja, donner un tour de bouillon et faire mijoter 5 minutes env.

Servir avec un bol de riz !

J’ai adoré ces rouleaux, la viande qui est si fine est tendre et la sauce qui va avec est…à manger à la pte cuillère !

La phrase du jour :

« Comprendre que vous êtes heureux et savoir le rester, c’est plus que du bonheur, c’est de la félicité. »

Henri Miller

10 Commentaires

  • et bê !!!!!dis donc …si ça ne m’a pas donné envie de venir me restaurer à Fréjus tout ça …
    pour moi je veux bien de tout et un grand verre de Blanc bien Frais (un Cassis ça ira) et un thé Hojicha oui pour finir avec une petite glace aux Azukis confits..
    Ouf je me sens toute légère là …
    Bonne semaine
    garance

  • Mince pour une fois j’aurais pu manger la viande crue…. il faut la faire cuire !!!
    Là, je pense que je vais moi aussi adorer ta recette.
    Nous sommes experts en carpaccio, notre persanne se nourrit exclusivement de carpaccio. J’achète un rosbeef bien tendre et bien rouge, quelques heures au congel et hop à la trancheuse.

  • Je connaissais les brochettes de boeuf fourrées au fromage (décadent mais délicieux) mais pas celles aux asperges! Et puis pour la sauce, je veux bien te croire, je pourrais me contenter de riz nature et de sauce sucrée japonaise pour tout repas pendant pas mal de temps!

  • Ma jolie choupette, je trouve souvent tes photos très belles, mais là et bien que ta photo soit très réussie, tes roulés m’ont fait penser au premier abord à de curieuses bestioles tirées du plus profond des eaux sombres (à cause de celui du milieu qui a l’oeil vert et rond)… Si, si, et pourtant, je n’ai ni bu ni fumé… A part ça, ton blog est toujours aussi magnifique et drôle, très frais, et je te fais de grosses bises, Marrou

  • Oh pardon ! Je viens de me souvenir que tu avais dit dans un post précédent qu’ils étaient de toute beauté… Sorry, et bises à nouveau. Marrou

Laisser un commentaire