Fava de lentilles corail

Connaissez-vous le fava ? C’est une purée de pois cassés jaunes (ou fèves jaunes) que l’on mange souvent en Grèce. Comme je n’avais pas de ces fameux pois cassés, j’ai préparé un fava de lentilles corail et vous savez quoi ? C’est délicieux !

 

 

fava de lentilles roses

 

J’avais décidé d’acheter sur internet ces fameux pois cassés jaunes, mais les sites sur lesquels je suis tombée les vendaient à 18 euros le kg et 18 euros un kilo de pois cassés, même jaunes, non, désolée, mais je trouve ça dingue ! J’ai quand même trouvé un site allemand qui les vend à 4 ou 5 euros le kg… un prix normal pour des pois cassés  quoi !

Mais, n’ayant pas envie d’attendre, j’ai décidé de le préparer avec des lentilles corail qui me restaient.

 

Bien sûr, cette purée de légumes secs fait penser à un houmous, mais le goût est vraiment différent.

D’autant plus que, lors de la cuisson, il semble qu’on puisse cuire en même temps que les lentilles (ou les fava) une carotte, un oignon ou un poireau. J’ai pris ce que j’avais sous la main, ie un oignon. J’y ai ajouté un peu de thym.

La cuisson se fait à l’étouffée et à couvert jusqu’à ce que les lentilles aient absorbé toute l’eau. Il faut en règle générale compter un volume de lentilles corail pour 3 volumes d’eau. Personnellement, comme je voulais une purée dense, j’ai fait avec 2 volumes d’eau, puis, au bout de 10 minutes de cuisson, j’ai ajouté un peu d’eau histoire de finir de cuire.

Si vous préférez ne pas prendre le risque que ça attache si jamais il manque de l’eau, mettez directement 3 volumes d’eau et s’il en reste, jetez le surplus ou bien retirez le couvercle à la fin de la cuisson pour permettre à l’eau de s’évaporer (tout en continuant de cuire quelques minutes supplémentaires).

 

Avec 200g de lentilles environ, j’ai obtenu une très belle quantité de fava. Généralement, quand je fais de l’houmous, … je congèle le surplus dans des pots à confiture… la bonne dose pour un apéro ! C’est ce que j’ai fait bien sûr ! A la décongélation, un peu d’eau apparaît en surface, je la jette et rajoute un peu d’huile d’olive.

 

Fava de lentilles roses

 

 

5 de 2 votes
fava de lentilles roses
Fava de lentilles corail
Temps de préparation
5 min
Temps de cuisson
18 min
Temps total
23 min
 
Type de plat: Apéritif
Cuisine: Méditéranéenne
Tag: fava,lentilles
Portions: 10
Ingrédients
  • 200 g de lentilles corail
  • 1 oignon ou une grosse échalote
  • 1 c. à café de thym sec
  • 500-600 g d'eau environ
  • 1 jus de citron (à ajuster au goût)
  • 6-10 cl d'huile d'olive douce
  • QS sel
Instructions
  1. Rincez les lentilles corail dans une passoire fine. Pelez et émincez l'oignon.

  2. Versez un filet d'huile d'olive dans une poêle et ajoutez les lentilles et l'oignon, puis l'eau. Ne salez pas à ce stade de la cuisson, les lentilles deviendraient un peu dures. 

  3. Lancez la cuisson et couvrez la poêle. Lorsque l'ensemble bout, baissez le feu de façon à maintenir un frémissement pendant une quinzaine de minutes. Vérifiez la cuisson et le niveau d'eau de temps en temps. Il sera sans doute nécessaire de mélanger un peu afin d'obtenir une cuisson régulière des lentilles. 

  4. Au bout de ce temps, assurez-vous que les lentilles sont cuites et s'écrasent facilement. Veillez également à ce qu'il n'y ait presque plus d'eau. 

  5. Versez les lentilles cuites avec l'oignon dans un blender, ajoutez le jus du citron, l'huile, du sel et mixez pendant 30 secondes. Goûtez et ajustez l'assaisonnement et la quantité d'huile d'olive afin d'obtenir une purée crémeuse et fine. 

  6. Réservez au frais et servez avec un peu plus d'huile d'olive sur la surface du fava et des crackers, de la fougasse ou du pain. 

Notes

Le fava s'épaissit en étant conservé au frais, mélangez-le avec une fourchette pour lui redonner de l'onctuosité et rajoutez un peu d'huile d'olive avant le service. 

 

 

A bientôt,

Vanessa

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Fava de lentilles corail

2018-07-21T17:02:57+00:00 23 juillet 2018|

A propos de l'auteur:

Je suis entrée dans la vie professionnelle par l'hôtellerie, j'ai travaillé dans des maisons familialles, puis je suis entrée au Ritz à Paris à la réception. J'ai été, à l'époque, la première femme à travailler à la réception de ce magnifique palace parisien. Lauréate du Trophée David Campbell, j'ai été promue Chef de Brigade. Puis, je suis allée au George V (racheté par Four Seasons) pour la pré-ouverture et l'ouverture de ce palace. J'y suis restée 2 ans au poste d'assistant de Direction à la Réception et d'Adjointe au Chef de Réception. J'ai ensuite quitté Paris pour me rapprocher de ma famille et j'ai accepté un poste de Chef de Réception chez Pierre et Vacances dans le Lubéron (600 appartements, 1 hôtel, des mas et bastides). Après la naissance de mes filles, je me suis laissée aller à mes deux passions, la photo et la cuisine. Puis, les choses ont évolué et sont devenues plus professionnelles, et je suis dorénavant photographe, auteur et styliste culinaire. Je tiens ce blog de cuisine qui présente plus de 1000 recettes, je travaille avec divers sites internet et magazines, des sociétés de l'agroalimentaire, des restaurateurs, j'ai eu le plaisir d'écrire 4 livres et je donne quelquefois des cours de cuisine avec un maximum de produits bio et locaux issus de l'agriculture raisonnée. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravie de travailler avec vous !

4 Commentaires

  1. Marie13 23 juillet 2018 à 18 h 03 min ␣- Répondre

    Bon c’est l’été après tout et le moment de faire des apéros….tous les soirs peut-être pas, quoique.
    Je connaissais la version pois cassés jaune qui nous adorons reste à essayer avec des lentilles corail.
    Par contre je ne savais pas que l’houmous pouvait se congeler, bien souvent j’en fais de trop là c’est top alors.
    Hier soir pour un barbecue j’ai fais tes olives vertes à la tomate, toujours un réel succès
    Bonne fin de journée et bon apéro alors.
    Marie

  2. Vanessa Romano 23 juillet 2018 à 18 h 37 min ␣- Répondre

    Hello Marie,

    oui, il se congèle très très bien. Je vais regarder si je trouve des pois cassés jaunes pour refaire le fava avec.

    Et les olives à la tomate de ma mère…; tellement bonnes !

    • Marie13 23 juillet 2018 à 21 h 43 min ␣- Répondre

      Concernant les olives à la tomate, je te le confirme excellente et tellement gouteuses.
      Ici 3 apéros sont devenus des classiques les olives, les petits chèvres et ses miettes ainsi que tes sablés à la sardine.
      Entre autre bien sur …. 😉

      Belle soirée
      Marie

      • Vanessa 24 juillet 2018 à 18 h 24 min ␣- Répondre

        Oh super Marie ! Ca me fait très plaisir !

        Les chèvres et miettes et les sablés, c’était au début des cours de cuisine, n’est-ce-pas ?

Laisser un commentaire