Fricot de carottes aux olives de Mamy

/, Plats, Provence, Salé/Fricot de carottes aux olives de Mamy

J’ai super longtemps hésité à vous confier cette recette…d’ailleurs, j’hésite encore au moment même où je vous écris…. Car cette recette, c’est la recette de Fricot de carottes aux olives de Mamy, ma grand-mère qui faisait le meilleur fricot de carottes au monde… d’ailleurs, il n’y a peut-être qu’elle qui faisait ce fricot ainsi….et , cette recette, je vous la confie comme on confie un secret… je vous en fais cadeau.

Et comme elle était bonne et généreuse, je suis sûre qu’elle s’en réjouit.

Dans son fricot de carottes aux olives, elle y mettait un peu de viande hachée, ail, oignon, des carottes bien sûr et du concentré de tomate, mais surtout et c’est ça qui fait toute la différence, elle y mettait des olives vertes dénoyautées… et ça, les olives vertes dénoyautées dans le fricot de carottes, on se battait pour les avoir.

 

 

Recette du fricot de carottes de Mamy

 

 

« Il reste encore des olives Mamy ? Oui, il en reste encore un peu… je n’en mets jamais assez ! »

 

Et effectivement, il n’y en avait jamais assez, elle aurait tout aussi bien pu cuisiner un fricot d’olives vertes aux carottes….Mais non en fait, c’est cette accord entre la douceur des carottes, l’acidité du concentré de tomate et la légère amertume salée des olives qui faisait toute la saveur de ce plat.

 

Quand j’en prépare (et j’en prépare assez souvent du fricot de carottes aux olives car mes filles adorent ça), j’en cuisine beaucoup pour qu’il y en ait le lendemain, voire le surlendemain. Et s’il en reste un peu mais pas suffisamment pour un repas de 4 personnes, je m’en sers comme une sauce pour agrémenter des pâtes. Je choisi des pâtes courtes (penne ou macaroni, des rigatoni ou des chifferi), je trouve que ça s’y prête mieux. Donc, si votre cocotte vous le permet, augmentez les proportions.

 

Pour les carottes, ben, rien de spécial, plus elles sont fraîches, mieux c’est forcément. Bio, c’est mieux, c’est sûr.

Pour ce qui concerne la viande hachée, je prends souvent de la viande hachée de boeuf toute simple, si elle est un peu grasse, c’est pas plus mal. Parfois, je mélange avec un peu de chair à saucisse pas trop forte en ail et en persil. J’en trouve une qui me plaît chez Laurent, l’éleveur de moutons et de cochons qui vend la viande de ses bêtes au Marché de la vallée rose à Fréjus. 

Pour les proportions, c’est vraiment aléatoire. Si je n’ai que deux steaks, je fais avec, si j’ai plus de viande, ça fonctionne aussi.

Pour les olives, je mets en général un gros bocal de 800g, c’est le must have du plat ! Mais vous l’aurez compris !

 

 

Allez, hop, en cuisine ! 

 

 

Fricot de carottes aux olives de Mamy
Temps de préparation
15 min
Temps de cuisson
1 h
Temps total
1 h 15 min
 
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Provençale
Tag: carottes recette facile, fricot carotte, fricot carotte olives, recette de grand mère
Ingrédients
  • 1,5 kg carottes
  • 200-400 g viande hachée ou un mélange avec de la chair à saucisse
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 2 c. à soupe concentré de tomate
  • 5-10 cl vin rouge, rosé ou blanc
  • 1-2 c. à soupe thym
  • 800 g olives vertes dénoyautées
  • QS huile d'olive
  • QS eau
  • QS sel
Instructions
  1. Epluchez et taillez les carottes en rondelles (à l'aide d'un robot ménager, ça va beaucoup plus vite !). Emincez l'oignon, pressez l'ail. 

  2. Dans une cocotte en fonte, faites dorer l'oignon émincé et l'ail dans 3 cuillerées d'huile d'olive et un peu de sel.

  3. Ajoutez le thym et le concentré de tomate et faites cuire en mélangeant avec une cuillère en bois pendant 2 minutes (le temps que le concentré cuise en fait). 

  4. Ajoutez le vin et déglacez en remuant assez vivement. 

  5. Mettez la viande et laissez-la cuire tout en continuant de remuer pendant 1-2 minutes, le temps pour elle de dorer un peu. Elle finira de cuire après.

  6. Ajoutez les rondelles de carottes, salez (pas trop car les olives apporteront du sel également), mélangez une dernière fois et versez 20cl d'eau. Couvrez et laissez cuire à petits bouillons pendant encore 40-50 minutes. 

  7. Vérifiez de temps en temps s'il y a assez d'eau et que le fricot n'attache pas au fond de la cocotte. 

  8. 30 minutes après le début de la cuisson, ajoutez les olives vertes dénoyautées. Mélangez et continuez de cuire. 

  9. Si, à la fin de la cuisson, il y avait trop d'eau, découvrez et laissez l'eau s'évaporer en prolongeant la cuisson. Rectifiez l'assaisonnement et servez. 

 

 

Ici, sa recette de beignets de fleurs de courgette

là, sa recette d’abricots au vin

 

Et je vous confierai un autre jour son fricot de fèves et aussi celui aux blettes, promis !

 

 

 

Allez, à bientôt,

Vanessa

 

Fricot de carottes aux olives de Mamy

2019-02-05T15:37:03+00:00 7 février 2019|

A propos de l'auteur:

Je suis entrée dans la vie professionnelle par l'hôtellerie, j'ai travaillé dans des maisons familialles, puis je suis entrée au Ritz à Paris à la réception. J'ai été, à l'époque, la première femme à travailler à la réception de ce magnifique palace parisien. Lauréate du Trophée David Campbell, j'ai été promue Chef de Brigade. Puis, je suis allée au George V (racheté par Four Seasons) pour la pré-ouverture et l'ouverture de ce palace. J'y suis restée 2 ans au poste d'assistant de Direction à la Réception et d'Adjointe au Chef de Réception. J'ai ensuite quitté Paris pour me rapprocher de ma famille et j'ai accepté un poste de Chef de Réception chez Pierre et Vacances dans le Lubéron (600 appartements, 1 hôtel, des mas et bastides). Après la naissance de mes filles, je me suis laissée aller à mes deux passions, la photo et la cuisine. Puis, les choses ont évolué et sont devenues plus professionnelles, et je suis dorénavant photographe, auteur et styliste culinaire. Je tiens ce blog de cuisine qui présente plus de 1000 recettes, je travaille avec divers sites internet et magazines, des sociétés de l'agroalimentaire, des restaurateurs, j'ai eu le plaisir d'écrire 4 livres et je donne quelquefois des cours de cuisine avec un maximum de produits bio et locaux issus de l'agriculture raisonnée. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravie de travailler avec vous !

12 Commentaires

  1. ManueB 8 février 2019 à 7 h 31 min ␣- Répondre

    il faut aussi aimer les olives !!
    belle recette de famille !

    manue 🙂

  2. Hélène Keskonmangemaman 8 février 2019 à 11 h 40 min ␣- Répondre

    J’adore les carottes à la tomate , et les sauces aux olives , je suis donc certaine d’aimer cette jolie recette de famille , (les mamies ont les meilleures recettes du monde )

  3. irisa 9 février 2019 à 12 h 48 min ␣- Répondre

    Ce plat simple et chaleureux est juste ce que j’aime, elle se prénommait comment cette mamy généreuse ?

  4. Bouchet 10 février 2019 à 12 h 58 min ␣- Répondre

    Oh oui , merci pour cette belle recette et c’est vrai c’est un régal , j,ai bien suivi la recette ,mais fait la veille car j,avais peur que ça accroche et ben non ,ce jour repas solo ,mon épous est à un tournoi si bien que je me suis déjà regallee .
    Merci d’avoir partagé.
    Sincèrement

    Françoise

  5. Bouchet Francoise 10 février 2019 à 19 h 27 min ␣- Répondre

    Merci pour cette belle recette ´je l’ai fait hier et mangé ce midi n’en solo ´je me suis regalee ,merci pour ce beau partage , j,ai suivi la recette mot à mot dans une cocotte en fonte .
    Si ce message est en doublé merci de la supprimer.
    Amicalement

  6. Marrou 11 février 2019 à 20 h 02 min ␣- Répondre

    Ah cette merveilleuse recette ! Pour moi si ėmouvante bien sūr ! Merci Vanessa

Laisser un commentaire