Sucré Fruits Verrines

Gelée d’orange et de mangue

Ces verrines de Gelée d’orange et de mangue ont eu un joli succès. Les saveurs s’accordent bien et le fait de gélifier les jus en diagonale est sympa ! C’est simple à faire et assez rapide !

recette de Gelée d'orange et de mangue
Gelée d’orange et de mangue

Certains voudront un poil plus de sucre (n’est ce pas Isabelle ? bon, faut que je vous dise quand même un truc :  elle met 6 sucres dans son thé, alors !!!!), libre à vous d’en rajouter à votre goût avant de gélifier.

Ces verrines ont été surmontées par une fine tranche de cake au thé matcha et à l’amande.

La recette est simplissime, bien qu’elle utilise un produit gélifiant autre que le gélatine, l’agar agar.

Beaucoup connaissent déjà cette algue qui permet de gélifier tout à fait sainement toutes les préparations qui ont besoin d’un peu de tenue. Et beaucoup d’autres se disent :

“c’est quoi encore ce truc ?”

Bon, l’agar agar serait réputé au Japon pour être un formidable draineur de métaux lourds, entre autres, et une aide minceur reconnue là-bas (les japonaises en mettent un petit sachet de 2g dans leur thé chaud et le boivent immédiatement (avant la prise), cela leur permet d’être un peu calée avant un repas).

La façon de gélifier en diagonale a été empruntée à Pierre (oui, Pierre !! Allez Pierre Hermé pour les non intimes !! héhé).

Bref revenons à nos verrines ! Gelée d’orange et de mangue :

  • de la pulpe de mangue
  • de l’agar agar
  • du jus d’orange
recette de gelée d'orange et de mangue

Gelée d’orange et de mangue

Type de plat: Dessert
Cuisine: Japonaise
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 4 minutes
repos: 2 heures
Portions: 10 personnes
Une très chouette verrine parfumée et fruitée
Imprimer la recette Epingler

Ustensiles

  • Deux casseroles
  • Un fouet

Ingrédients

  • 500 ml pulpe de mangue sucrée à 10% ou de purée de mangue
  • 1 c. à café agar agar soit 2 grammes
  • 500 ml jus orange
  • 1 c. à café agar agar

Instructions

  • Mettre la pulpe de mangue et l'agar agar dans une casserole, fouetter et porter à ébullition. Maintenir un frémissement pendant 20 secondes sans cesser de fouetter. Laissez tiédir hors du feu.
  • Faire la même chose avec le jus d’orange.
  • C’est là que réside le secret des diagonales…Pytagore n’a qu’à bien se tenir !
  • Prendre des boîtes à oeufs, vérifier que les verrines entrent à peu près dedans…sinon, courir chez Picard, acheter des verrines, les manger encore congelées, les laver et les placer dans les alvéoles !
  • Poser les verrines en biais.
  • Verser un peu de mélange tiédi à la mangue dedans. Laisser complètement refroidir dans les alvéoles sans rien toucher et à température ambiante.
  • Changer le sens des verrines et verser alors un peu de préparation au jus d'orange, laisser complètement refroidir dans les alvéoles.
  • ndlr : pendant que la mangue gélifie dans les verrines, il ne faut pas que le jus d'orange gélifie dans sa casserole, donc, commencer la préparation au jus d'orange quand vous avez fini de verser la mangue dans les verrines.
  • Mettre au frais jusqu'au service et poser au moment de servir une fine tranche de cake (pour l'effet pagode !).

Notes

ndlr bis : sans poser de tranche de cake dessus, on peut, si on aime et si on est pas intolérant au lactose, mettre dans le creux un peu de crème douce au mascarpone (1 boîte de mascarpone et 2 yaourts, plus du sucre vanillé au goût, perso, j’en mets 2-3 sachets, il faut que la préparation soit un peu liquide pour pouvoir la verser sans tout dégueulasser (oui dégueulasser, absolument).
Vous avez testé cette recette?Mentionnez @vanessa_romano_photographe ou tagguez là #vanessacuisine sur Instagram!

Et si vous aimez lesverrines, je vous propose :

NB : Bon, je sais que nous sommes le 1er avril mais j’ai pas de blague à faire…avant j’en faisais plein (et même des pas drôles à Baga) mais là, bof.

Ysé a ,quand à elle, découvert le 1er avril et ses poissons à l’école, elle nous a fait plein de blagues lors du déjeuner.

Du coup, je lui ai dit que, désormais, j’avais décidé qu’elles ne mangeraient plus que des bonbons et du chocolat.

Elle m’a regardé d’un petit air intrigué et un peu dépité, voire inquiet…et puis je lui ai dit :

“Poisson d’avril !”, Elle a éclaté de rire, elle a trouvé que j’étais trop drôle !!

Ah que c’est bon d’avoir des enfants aimants et aimables !!

Phrase du jour :

L’éducation vient en lisant les bons livres.

L’expérience vient en ne lisant pas les bons livres.

16 Commentaires

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette