Boissons Boissons chaudes Pays, régions Provence

Infusion verveine, menthe et camomille

Cette nuit, j’ai rêvé que je devais préparer une Infusion verveine, menthe et camomille ! C’était tellement net dans ma tête toute la journée qu’après le déjeuner, je n’ai pas résisté et je l’ai préparée. Elle était délicieuse bien sûr d’autant plus que la plupart des plantes étaient fraîchement cueillies dans le jardin.

recette de Infusion verveine, menthe et camomille
Infusion verveine, menthe et camomille

C’était quand même bizarre de rêver aussi nettement d’une infusion à préparer, comme si mon corps le réclamait … Bon, j’ai décidé d’obéir ! Ne dit-on pas que l’on doit suivre ses rêves ?

Cela dit, heureusement qu’on ne fait pas ça, hein, de suivre ses rêves de la nuit ! Ce serait un beau bazar !

Parce qu’en plus de ça, nous étions dans une mine, Stifoule et moi. On poussait des chariots et on passait devant d’immenses salles creusées dans la pierre où il y a avait une église, des salles de classe, … avant d’arriver dans le réfectoire d’où on pouvait voir le parking d’un supermarché….

Supermarché duquel nous sommes parties avec une 206 verte. Un gars nous a coupé la route et nous a coursées et a voulu étrangler Stifoule qui était au volant, le tout en conduisant sa propre voiture.

Heureusement, nous sommes arrivées à un carrefour où il y a avait une voiture de police. Je suis sortie de la voiture en courant pour les appeler et ils ne m’ont pas entendue…

Et je me suis réveillée !

Bon, bref, nuit mouvementée et j’ai décidé de ne suivre que la recommandation de l’infusion !

Je crois que j’ai bien fait…

Pourquoi une Infusion verveine, menthe et camomille ?

Oui pourquoi ??

Voyons voir les bienfaits de ces plantes !

Bienfaits de la verveine citronnelle :

La verveine citronnelle est connue pour être calmante et digestive.

Son parfum et sa saveur sont très agréables. Légèrement citronnée (comme son nom l’indique), elle peut se suffire à elle-même.

Attention à ne pas la confondre avec d’autres verveines ! La verveine officinale est amère par exemple.

Digestive car elle aide à digérer, à réduire les ballonnements et les inflammations de l’intestin, à calmer les spasmes intestinaux.

Calmante car elle protège le système nerveux, elle est relaxante, elle apaise l’anxiété, favorise l’endormissement et apaise aussi les palpitations cardiaques.

D’une façon un peu paradoxale, elle peut être aussi stimulante. Peut-être que quand nous sommes détendus, nous sommes plus enclins à l’action véritable et non plus aux tergiversations …

Par ailleurs, le site Althéa Provence que j’aime beaucoup, nous apprend qu’elle a des propriétés anti-oxydantes fortes et que, à l’instar du romarin, elle peut être consommée très régulièrement uniquement pour cette propriété-là.

Bienfaits de la camomille romaine :

Car pour cette plante aussi, il existe plusieurs camomille. Celle que j’ai à la maison, séchée, est de la camomille romaine.

La camomille romaine est une plante dont les fleurs (capitules floraux plutôt) sont amères au goût.

L’amertume chez les plantes est toujours signe de propriétés digestives (et parfois aussi de toxicité, mais bon, avec la camomille, ça va).

Donc, la camomille romaine est digestive et comme elle est amère, elle est même apéritive. Elle ouvre l’appétit et prépare le corps à digérer en lui faisant sécréter des sucs digestifs.

Même topo avec la gentiane, …

La camomille romaine est antispasmodique et anti-nauséeuse également.

C’est une plante qui permet de se calmer et de se recentrer alors que la camomille matricaire apporte uniquement de la douceur et de l’apaisement.

Elle aide les migraineux et lors de troubles menstruels.

Enfin, elle est anti-inflammatoire et apaise les peaux irritées et également les yeux (sous forme d’hydrolat).

Bienfaits de la menthe verte :

Toutes les menthes ont sensiblement les mêmes propriétés. Avec des variantes bien sûr, mais les grandes lignes sont les mêmes.

La menthe a des propriétés digestives : elle aide à réduire les ballonnements, elle calme les spasmes digestifs et elle est également calmante pour l’intestin.

Elle est également un soutien la vésicule biliaire qu’elle stimule et ainsi permet au foie de mieux faire son job (ie évacuer les déchets) grâce aux sucs biliaires qui ont été sécrétés de manière plus importante.

Christophe Bernard recommande une infusion romarin et menthe (50-50) si on a des problèmes de foie.

Elle est également anti-nauséeuse.

Et elle aussi, elle est à la fois stimulante du système nerveux et apaisante dans le sens où elle aide à réduire l’excitation et l’hypersensibilité des nerfs.

Et en plus, j’ai rajouté de la mélisse qui recommence à être belle depuis qu’il fait un peu moins chaud et du géranium rosat que j’aime décidément beaucoup.

Donc, le message était digère (et il est vrai que j’ai dû manger un truc pas très bon samedi soir car, depuis, j’ai mal au bide, j’ai mal à la tête, … ) et calme-toi !

Bon, pas faux avec la finalisation d’un nouveau projet professionnel dont j’espère pouvoir vous parler d’ici à la semaine prochaine et le fait que je travaille depuis peu à la commercialisation de la Cuvée Montclar, un effervescent de bouleau que mon frère a créé .. les journées sont un peu chargées !

Comment faire cette Infusion verveine, menthe et camomille ?

En règle générale, je termine mon déjeuner avec une infusion. Je bois de moins en moins souvent de café à la fin d’un repas, je préfère le savourer durant la matinée lors d’une pause ou avant de me mettre à travailler.

Je fais chauffer de l’eau et je file dans le jardin choisir mes plantes.

Je fais ça au pif en règle générale, en fonction de l’état de la plante, si il y en a beaucoup, si elle est en forme, …

Je rentre, je les rince et je les mets dans la casserole avec l’eau qui n’a pas encore commencé à frémir.

Je mets un couvercle sur la casserole et je porte à la limite de l’ébullition.

Je retire la casserole du feu et je laisse infuser 5 minutes en général.

Je filtre avec une petite passoire en métal et je file sur la terrasse pour la boire.

En fait, je prépare une boisson qui est mi-infusion, mi-décoction puisque les plantes commencent à infuser dans la casserole au fur et à mesure que l’eau chauffe.

Je ne sais pas si c’est mieux ou moins bien, mais c’est ainsi que je fais.

infusion verveine camomille menthe

Infusion de verveine, menthe et camomille

Type de plat: Boissons
Cuisine: Française
Temps de préparation: 1 minute
Temps de cuisson: 2 minutes
infusion: 5 minutes
Portions: 1 personne
Une infusion digestive et apaisante très agréable
Imprimer la recette Epingler

Ustensiles

  • Une casserole
  • Une petite passoire en métal

Ingrédients

  • 1 toupet verveine citronnelle 8-10 cm environ
  • 2 fleurs camomille romaine
  • 1 branche menthe verte ou poivrée de 5cm
  • 5 feuilles mélisse facultatif
  • 1 feuille géranium rosat facultatif
  • 25 cl eau

Instructions

  • Versez l'eau dans une casserole.
  • Rincez les herbes et ajoutez-les dans la casserole. Couvrez et portez à ébullition.
  • Retirez du feu dès que l'eau bout et laissez infuser 5 minutes à couvert.
  • Versez l'infusion dans un mug en la filtrant avec une passoire en métal.
Vous avez testé cette recette?Mentionnez @vanessa_romano_photographe ou tagguez là #vanessacuisine sur Instagram!

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette