Sucré Fruits Hiver Thèmes

Kakis au four au rhum

Les kakis au four au rhum sont une petite recette que je tiens de je ne sais plus où et qui est fort sympathique pour déguster des kakis autrement que nature. Les kakis que j’utilise pour faire cette recette sont les kakis que l’on trouve en Provence et qui se mangent blets sans quoi, ils sont trop astringents.

kaki rhum
Kakis au four au rhum

Les kakis et les plaquemines

Les kakis et-ou- plaquemines sont des fruits issus du plaqueminier. Cet arbre a la bonne idée de promettre une récolte de fruits en hiver lorsque les feuilles sont tombées. On voit d’ailleurs souvent dans l’arrière pays varois de grands champs vides, ornés d’arbres complètement déplumés mais recouverts de boules orangées. Ce sont des kakis. On les mange lorsqu’ils sont blets et que la chair est molle et presque “confiturée” à l’intérieur car sans cela, la chair est très astringente.

A ce moment-là, le kaki a une saveur absolument délicieuse, très sucrée. Beaucoup de gens sont rebutés par le kaki à cause de la consistance de la chair justement. En fait, on dirait qu’on a compoté le fruit, ça ressemble à une mangue molle.

Ces kakis-là sont dits Kakis d’Asie ou Kakis muscats. On mange beaucoup de kakis au Japon, en Corée et en Chine : séchés, en sorbets, pâtisseries, …

En fait, il existe deux grandes familles de kakis : les kakis astringents et les kakis non astringents.

kaki pomme
Kaki “pomme” ou kaki non astringent

Malgré les centaines de variétés de kakis qui existent, on trouve en France assez peu de choix dans les commerces.

En kaki non astringent, on trouve le kaki Fuyu, ou kaki pomme qui se mange sans attendre que la chair soit blette. On trouve aussi des cultivars récents : les kakis persimon qui viennent d’Espagne et les kakis Sharon qui viennent d’Israël. Je leur trouve assez peu d’intérêt si ce n’est dans une salade ou sur une tarte. Ces kakis sont non astringents, on les pèle et on les mange comme on le ferait pour une pomme. Certains conservent la peau, pour ma part, je la trouve un peu épaisse.

En kaki astringent, on trouve donc également le kaki dit Muscat qu’on mange uniquement lorsqu’il est blet et dont je vous ai parlé précédemment.

Saviez-vous que le nom kaki est le nom japonais des kakis ! En japonais, un plaqueminier se dit kaki no ki, ce qui signifie “arbre à kakis”… simple et efficace !

Bienfaits du kaki

Très riche en glucose, le kaki est également très riche en provitamine A et vitamine C. Il contient également un taux très intéressant de lycopène qui est un antioxydant (également présent dans les tomates.. surtout cuites).

Sachez toutefois que la peau des kakis astringents ne se mange pas du tout ! En effet, les tanins contenus dans la peau des kakis sous l’action de l’acidité présente dans l’estomac forment des béozards gastriques qui sont des conglomérats durs qui devront être retirés durant une opération ! Par ailleurs, il semble qu’il ne faille pas du tout manger de crabe en même temps que des kakis car certaines substances présentes dans la chair du crabe activent la formation de ces béozards (même si vous ne mangez pas la peau… enfin je crois ! ).

Bref, ne mangez pas la peau des kakis astringents ! Et ne mangez pas de kakis astringents non blets ! A peu près pour les mêmes raisons mais avec un risque d’occlusion intestinale !

En fait, c’est super dangereux comme fruit ! Non, je plaisante, c’est un régal !

Comment faire des kakis au four au rhum ?

Pour faire ces kakis au four, c’est vraiment tout simple !

Il faudra préchauffer le four à 200°C.

Ensuite, lavez délicatement le kaki. Etant blet, sa peau qui est très fine peut se fendre facilement, mais ce n’est pas très grave.

Posez-le dans un ramequin ou un petit bol allant au four et découpez le haut du fruit afin de retirer le pédoncule et créer une petite cavité.

Remplissez-la de rhum arrangé et saupoudrez légèrement de sucre.

Enfournez pour 10-15 minutes de cuisson et servez !

recette de kakis au four au rhum

Kakis au four au rhum

Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 1 minute
Temps de cuisson: 15 minutes
Portions: 2 personnes
Cette recette est plus une astuce qu'une recette mais vous devriez être séduit !
Imprimer la recette Epingler

Ustensiles

  • Un couteau
  • Deux bols

Ingrédients

  • 2 kakis muscats blets
  • 2 c. à soupe rhum arrangé rhum arrangé maison
  • 2 c. à café sucre blond

Instructions

  • Préchauffez le four à 200°C.
  • Lavez les kakis en prenant garde de ne pas les abîmer.
  • Mettez-les dans les petits bols et découpez le haut du fruit de façon à retirer le pédoncule et former un petit creux.
  • Remplissez-les de rhum arrangé et saupoudrez de sucre.
  • Enfournez pour 10-15 minutes de cuisson.
  • Servez dès la sortie du four ou quand les kakis sont encore tièdes.

Notes

Ce dessert se déguste à la petite cuillère en creusant la chair du kaki comme on le ferait pour un kiwi ou un oeuf à la coque !
Cette “recette” fonctionne aussi sans cuisson, c’est à dire que vous ouvrez les kakis en deux et que vous versez un peu de rhum arrangé par-dessus… c’est un peu plus fort en alcool forcément puisqu’il n’y a pas de cuisson !
Vous avez testé cette recette?Mentionnez @vanessa_romano_photographe ou tagguez là #vanessacuisine sur Instagram!

Et si vous aimez les kakis, je vous propose :

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette