Amérique du Sud Apéritifs Boissons Chandeleur Pays, régions Thèmes

Rhum arrangé aux épices et à l’orange

Appréciez-vous le rhum ? Je dois bien dire que si j’aime son parfum, je l’apprécie de moins en moins dans les boissons, même le rhum vieux ne me séduit pas (sauf dans cet assemblage avec une fine eau de vie de poire qu’est le Caraxès)… Par contre, une cuillerée de rhum dans la pâte à crêpes, ou dans des gâteaux, ou dans du thé grâce au merveilleux Friesen kandis…. je trouve que ça apporte tellement de parfum !

Et pour cela, j’utilise du rhum arrangé aux épices que je prépare moi-même.

La recette initiale de ce rhum arrangé aux épices, je l’avais trouvée sur le forum que tenait Marie-Laure sur son site. Puis, les forums ont presque tous fermé et Instagram est né….

J’ai de nouveau un peu modifié la recette et j’ai préparé un nouveau rhum arrangé aux épices et à l’orange !

 

Rhum arrangé aux épices et à l'orange

 

Qu’est-ce qu’un rhum arrangé ?

Un rhum arrangé est une macération de fruits, épices, graines ou feuilles, …. dans du rhum.

Le mélange se fait très simplement en mettant les ingrédients dans du rhum. La macération peut aller de quelques jours à plusieurs mois. Et quoi qu’il en soit, le rhum arrangé se conserve des années pour peu qu’il soit conservé dans une bouteille bien fermée (à l’abri de l’air) et pas directement au soleil.

Le rhum arrangé trouve principalement son origine à la Réunion et aux Antilles.

Quel rhum utiliser pour faire un rhum arrangé ?

Le rhum arrangé se prépare habituellement avec du rhum blanc agricole ou pas. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un grand rhum puisque vous allez modifier ses arômes avec les ingrédients que vous mettrez à macérer avec lui. Mais n’utilisez pas non plus une piquette !

Bien sûr, il est dommage d’utiliser un rhum vieux pour faire ce genre de préparation, mais sans doute, le rhum arrangé n’en serait que meilleur. Cela dit, les rhum vieux présentent des saveurs et des parfums dus à leur long vieillissement qu’il serait vraiment dommage de gommer par des épices puissantes. Un peu comme faire un kir avec un grand vin….

Pour ma part, j’utilise du rhum brun normalement utilisé pour la pâtisserie… pourquoi ? Ben, parce que je n’utilise le rhum arrangé que pour cuisiner, donc, utiliser du rhum brun de base reste logique. Par contre, si je devais le boire, je prendrais sans doute un rhum blanc milieu de gamme.

Quant au degré d’alcool, il est recommandé d’utiliser un rhum titrant à 50% surtout si vous le préparez avec des fruits qui vont diluer le rhum avec leur eau et leur jus.

A quoi peut-on faire un rhum arrangé ?

Ce qui est formidable avec les rhums arrangés, c’est qu’on peut les faire à tout ou presque !

On peut utiliser des fruits frais, des fruits secs, des fruits confits, des fruits en conserve, des épices, des graines, des fèves de cacao, des feuilles et parfois de la confiture…

Pour les fruits, il est courant d’utiliser :

  • des bananes
  • des oranges
  • des litchis
  • de la papaye
  • de la mangue
  • grenade
  • ananas
  • fruits de la passion
  • fraises
  • fruits rouges
  • abricots
  • pêches
  • melon
  • la noix de coco

Préférez les fruits bio et juste mûrs, c’est à dire ni trop car le goût des fruits trop mûrs se sentira dans le résultat final, ni trop peu sous peine d’obtenir un rhum arrangé un peu amer ou acide.

Concernant les épices  :

  • la classique vanille
  • la cannelle en bâton
  • la badiane
  • le poivre
  • le piment
  • la cardamome
  • la noix de muscade

Quoi qu’il en soit, jamais d’épices en poudre, toujours entières ou légèrement concassées. Pourquoi ? Parce que ça serait très désagréable à boire, tout simplement !

Et vous pouvez également utiliser :

  • du thé
  • du café
  • des fèves de cacao
  • des feuilles de citronnier
  • des feuilles de kombawa
  • des feuilles de cannelle
  • du romarin
  • de la menthe
  • du gingembre frais ou confit
  • des zestes d’agrumes sans la peau blanche afin de ne pas développer d’amertume

Généralement, on met du sucre dans le rhum arrangé. Du sucre de canne blond, ou du complet pour un supplément de saveurs. On peut également le sucrer avec du miel.

Comptez 2 cuillerées de sucre pour un litre de rhum pour un rhum arrangé pas trop sucré (vous pourrez de toutes les façons sucrer par la suite).

Si vous utilisez des fruits secs (abricots secs pour leur goût miellé, dattes, …..), il n’est pas forcément utile de rajouter du sucre.

Quelques idées de mélanges pour préparer un rhum arrangé original :

  • banane, café, noix de coco
  • cardamome, gingrembre confit et vanille ou tonka
  • gingembre et combawa
  • ananas, vanille
  • fruits de la passion, ananas, vanille
  • vanille, miel

Comment faire un rhum arrangé ?

Comme je vous le disais plus haut, il suffit de mélanger les ingrédients choisis avec le rhum et de laisser le temps faire son oeuvre.

Il vaut mieux choisir un endroit sombre pour laisser la macération se faire. La chaleur, elle, va accélérer la macération.

Si vous faites macérer des fruits, il faudra que le mélange soit composé de 50% de fruits et de 50% de rhum. Il faudra également prévoir un autre récipient qu’une bouteille car si vous devez retirer les fruits, vous n’y arriverez pas. Le mieux est de choisir un large bocal fermant hermétiquement.

Si vous faites macérer des épices ou des feuilles, vous pouvez conserver la bouteille d’origine. Il vous suffira de retirer un peu de rhum pour faire la place aux épices.

Le temps de macération optimal dépend des ingrédients choisis : les épices macèrent plus vite que les agrumes, qui eux-mêmes macèrent plus vite que les fruits.  Le temps de macération varie donc de quelques jours (pour les épices) à quelques mois (pour les fruits et pour la vanille … qui est une épice je sais mais qui met plus de temps à parfumer le rhum). Certains retirent les ingrédients de la macération au bout de quelques temps afin que ça ne devienne pas trop fort. Il vous faudra goûter (oui, je sais, c’est dur !) et ajuster le tir suivant ce que vous dit votre palais.

Derniers petits conseils :

  • pour la vanille, pensez bien à la couper en deux dans le sens de la longueur afin que sa saveur se diffuse plus rapidement.
  • La cannelle se diffuse généralement assez vite, vous pourriez peut-être devoir la retirer de votre mélange d’épices.
  • Les zestes d’agrumes : n’utilisez que le zeste et pas le ziste (partie blanche) qui peut être amer.

Comment utiliser votre rhum arrangé que vous venez de préparer ?

On prépare généralement du rhum arrangé pour le consommer en digestif. On peut ajouter alors un peu de sucre si nécessaire.

Certains le consomment aujourd’hui à l’apéritif en l’allongeant avec des glaçons et un peu de sucre également, voire des jus de fruits ou un tonic.

Pour ma part, je ne l’utilise que pour cuisiner. Et quand je dis cuisiner, c’est pâtisser que je devrais dire. Crêpes, gâteaux, cakes, thé, …. je l’aime particulièrement de cette façon et j’ai toujours une bouteille de rhum arrangé dans le placard pour cet usage.

Cela dit, ça peut être rigolo de le consommer dans des cocktails que l’on fait généralement à base de rhum, comme le Mojito, ou la Pina Colada, le Daiquiri, un Punch ou un Planteur, ou un Julep avec des feuilles de menthe fraîche, un Ti’Punch, ….

A vous de tester !

Et, ainsi que la loi nous y oblige, je vous avertis que l’alcool est dangereux pour la santé et est à consommer avec modération… mais je sais que vous le savez ! 

Rhum arrangé aux épices et à l'orange

Rhum arrangé aux épices et à l'orange

Type de plat: Boissons
Cuisine: antillaise
Temps de préparation: 5 minutes
30 days
Portions: 1 litre
Une recette de rhum arrangé aux épices pour toutes les recettes de pâtisserie
Imprimer la recette Epingler

Ingrédients

  • 1 litre rhum brun
  • 4 bâtons de cannelle
  • 2 badianes
  • 1/2 c. à café poivre Voatsiperiféry blanc
  • ¼ c. à café macis
  • 1 gousse de vanille
  • 1 poivre long
  • 4-6 cardamomes
  • 10 cm zeste d'orange séché

Instructions

  • Ouvrez les capsules de cardamome en deux. Si des graines noires en tombent, conservez-les bien.
  • Ouvrez la bouteille de rhum et retirez l'équivalent d'un verre à liqueur afin de faire de la place aux épices. Gardez-le pour faire macérer les raisins du cake aux fruits secs !
  • Mettez les épices (y compris les cardamomes ouvertes et les graines noires) et le zeste d'orange dans la bouteille de rhum.
  • Refermez et laissez macérer un mois minimum. 

Notes

Pour le zeste d'orange, veillez à le prélever finement de façon à n'avoir que la partie orangée et pas le ziste blanc qui rendra le rhum amer ! 
Vous avez testé cette recette?Mentionnez @vanessa_romano_photographe ou tagguez là #vanessacuisine sur Instagram!

Rhum arrangé aux épices et à l'orange

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire