Coquillages, crustacés et poissons Entrées Grignotages et apéritifs Hiver Noël Pays, régions Provence Salé Thèmes Verrines

Noël 2011

DSC_0921b

 

Le mois de décembre a filé à toute allure, c’est un peu commun de dire ça, mais c’est réellement mon ressenti. Pas eu le temps de flâner, pas eu le temps de faire des gâteaux de Noël alsaciens avec les filles, …

Bon, notre sapin était beau et la maison décorée. Et nous avons profité de bons goûters près de la cheminée.

 

 

DSC_0862bDSC_0885bDSC_0908bDSC_0914b

 

Arrivés chez Baga et Ninou pour le réveillon, c’est une table russe qui avait inspiré Baga cette année ! Les matriochkas nous ont tenu compagnie.

Bien sûr la table des treize desserts était dressée (Ysé en a même compté 25 !), bien sûr la crèche était faite. Elle avait changé de coin cette année et de configuration. C’est incroyable cette passion pour les crèches et les santons !

DSC_0916b


L’apéritif nous attendait près de la cheminée parée de bougies pour ne pas que les filles risquent de se brûler.

J’avais préparé des bricolettes qui faisaient partie du dossier Verrines Festives pour Marie Laure.

DSC_0930bDSC_0943b

Le tartare de poissons fumés, granny, oignons rouges et herbes fraîches.

DSC_0944b

Le tartare de langoustines à l’huile de sésame, puis des macarons au foie gras avec un chutney d’abricot sec (et sans autre sucre ajouté, une recette offerte par Richard, le chef du jardin de Sébastien).

Baga avait préparé des coupelles avec une fondue de poireau et de très belles noix de St Jacques poêlées.

Et nous avions pour tartiner, des oeufs de truite et des oeufs Harenga qui nous avaient bien plu l’an passé mais qui étaient totalement insipides cette année ! Et j’avais oublié de commander des oeufs de poisson volant au wasabi à la Maison du Fromage à St Raphaël…dommage !

Pour le repas, chaque année Baga privilégie un pique nique chic afin de ne plus à avoir à profiter de la soirée ou presque :

gravlaax de saumon, de très grosses gambas avec une mayonnaise maison, des huîtres pour les amateurs et du foie gras qu’elle prépare au micro ondes et qui est un délice.

Pas d’horrible bûche pleine de crème au beurre pour le dessert, mais les treize desserts traditionnels (et moins traditionnels) provençaux.

DSC_0946b

Quelques jours plus tard, nous filions avec Stifoule, Boubou et Zoïzoï prendre un bon bol d’air pur dans les Alpes : 

un peu de ski, un peu de luge, un bonhomme de neige (que les hommes ont fait plus que les enfants d’ailleurs…), de bonnes bouteilles de vin, des soupes revigorantes, un pie au poireau et lardons (une recette de Jamie Oliver revisitée sans gluten), des verrines pomme-marron, du thé et des citrons chauds, un gâteau au sarrasin et aux poires, du cidre chaud aux épices, des petit-déj’s costauds

Et déjà, il faut repartir !

DSC_0990b

Rien de prévu de spécial pour le réveillon du jour de l’an et vu que nous avions festoyé toute la semaine, nos foies nous criaient :  « Arrête, ça suffit oui, passe au bouillon de poireau ! « 

Et puis, arrivés à 19h00 dans notre maison qui affichait un bon 12°C, notre repas de la St Sylvestre a été simple :

une jolie table, un apéritif léger avec des oeufs de poisson et des tartinades de la Paimpolaise, puis, j’ai préparé un risotto de pétoncles à la citronnelle et au lait de coco (un peu comme la recette en lien mais sans les légumes), puis une papillote de poire et banane servie avec une crème aux fruits de la passion.

Simple, mais délicieux !

DSC_1053b

Et c’est ainsi que le 3 janvier, j’ai dévalisé Biomonde en fruits et légumes et en kombucha (Dtox, il est délicieux celui-là) et que je vous souhaite une très bonne année 2012 !

DSC_1059b

5 Commentaires

Laisser un commentaire