Entremets, crèmes Espagne, Portugal Pays, régions Sucré

Riz au lait andalou à l’orange et à la cannelle

Ce riz au lait est le nième du blog, je le sais bien mais je n’ai pas pu résister aux dernières oranges et j’ai eu envie de parfumer cet entremet avec leur zeste et de la cannelle. Et puis, je me suis aperçue que c’était une recette espagnole et que j’avais fait un riz au lait andalou à l’orange et à la cannelle. Formidable, de quoi voyager en restant chez soi ! Comme tous les riz au lait, la recette est très simple et nécessite peu d’ingrédients.

 

Riz au lait andalou à l'orange et à la cannelle

 

Comment réussir un riz au lait bien crémeux ?

Le lait :

Comme pour tous les riz au laits, cette recette ne sera réussie qu’avec de bons ingrédients et surtout avec du bon lait ! N’essayez pas de faire du riz au lait avec un lait demi-écrémé, voire, pire, avec un lait écrémé ! Non, gardez vos ingrédients et ne gaspillez pas votre temps, le résultat ne sera pas bon. Le riz au lait se fait avec du lait entier et je dirai même avec du lait frais entier et cru ! Avec une bonne dose de crème quand on l’ouvre.

Le riz :

Ensuite, il est vrai que le riz au lait se fait avec du riz rond, mais là, je ne dirai rien de particulier, j’ai fait d’excellents riz au lait avec du riz rond en vrac du magasin bio et des moins bons avec du riz rond payé un peu plus cher. Par contre, j’ai fait l’expérience l’autre jour de m’être trompée de riz et d’avoir fait un riz au lait avec du riz basmati ou thaïe… bon, non, définitivement, ça ne fonctionne pas ! Ce n’est pas bon, le riz ne se gorge pas de lait, les grains sont longs et ils ne contiennent pas suffisamment d’amidon pour former cette liaison qui fait que le riz au lait est bon.

Le sucre :

Pour le sucre, j’utilise du sucre blond pour ne pas masquer les saveurs du riz et du lait entier. J’ai lu souvent qu’on ne devait mettre le sucre qu’à la fin de la cuisson afin que le riz soit plus moelleux … bon, j’ai essayé en bonne curieuse de nouveautés en cuisine, mais je n’ai rien remarqué. Donc, pour ma part, je continue à mettre le sucre en début de cuisson, en même temps que le lait et le riz.

Les quantités :

Quand aux quantités, je suis partisane de mettre peu de riz et d’avoir un riz au lait bien crémeux presque liquide. Donc, pour les doses, c’est entre 80 et 100g de riz par litre de lait. Pour le sucre, je sucre très peu en règle générale et on a tendance à ne plus trop supporter ce qui est trop doux, donc, je mets généralement 70g de sucre par litre de lait. 

La cuisson :

Pour ce qui est de la cuisson, il faut avoir une petite demi-heure devant soi, comme pour un risotto. Sinon, ce n’est pas la peine de s’y mettre.

Je parle en connaissance de cause, pour avoir dû essuyer du lait qui avait débordé, pour avoir dû jeter une casserole car le riz avait brûlé au fond, …. bref, il ne faut pas quitter la plaque de cuisson… même pour aller chercher je ne sais quoi au fond de la maison… non, ne bougez pas de devant vos fourneaux ! Dites-vous que c’est une activité méditative. Un peu comme la peinture : j’ai peint des volets récemment, des portes de cuisine, des portes de salle de bain, des portes de placard, … et je dois reconnaître que je trouve ça super apaisant comme activité. On est tellement concentré sur ce qu’on fait, que le cerveau ne pense plus à rien d’autre et ça fait du bien !

Bref, revenons à la cuisson du riz au lait, je vous disais donc qu’à partir du moment où on met les ingrédients dans la casserole, on mélange avec une cuillère en bois régulièrement et on ne quitte pas le riz au lait des yeux ! On tourne donc … pas tout le temps mais régulièrement, surtout à la fin quand il reste peu de liquide, ça risque d’attacher.

Concernant la température, je porte à ébullition, puis je réduis le feu afin de maintenir un frémissement. Vers la fin de la cuisson, je baisse le feu encore un peu.

 

Voilà, je le préfère servi dès la fin de la cuisson, encore chaud. Et lécher la casserole fait partie de la récompense pour le cuisinier ou la cuisinière ! 

Vous verrez que dans cette recette, j’ai mis la cannelle en début de cuisson (pour qu’elle infuse) et l’orange à la fin. Comme le zeste d’orange parfume grâce aux huiles essentielles qu’il contient, il m’a semblé logique de ne l’ajouter qu’à la fin de la cuisson afin de préserver cette saveur très fraîche, mais si vous voulez, vous pouvez l’incorporer en début de cuisson. Sa saveur sera un peu atténuée.

 

Riz au lait andalou à l'orange et à la cannelle

Riz au lait andalou à l'orange et à la cannelle

Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes
Temps total: 30 minutes
Portions: 8
Une merveille au moment du goûter que de se servir un riz au lait crémeux et parfumé
Imprimer la recette Epingler

Ingrédients

  • 1 litre lait entier cru
  • 80 g riz rond
  • 80 g sucre blond
  • 1 c. à café cannelle plus, si vous le souhaitez
  • 1 zeste d'orange râpé finement

Instructions

  • Dans une grande casserole, versez le lait entier, le sucre blond, la cannelle et le riz. Mélangez avec une cuillère en bois.
  • Portez à la limite de l'ébullition, puis réduisez le feu en veillant à ce qu'il y ait un léger frémissement.
  • Mélangez très régulièrement avec la cuillère en bois et surveillez le niveau de lait afin que celui-ci ne déborde pas.
  • Au bout de 20-25 minutes, goûtez le riz qui doit être presque cuit. Coupez le feu et laissez refroidir sur la plaque afin que le riz continue à gonfler. Si ce n'est pas le cas, prolongez la cuisson de 5 minutes en 5 minutes jusqu'à ce que le riz soit presque cuit.
  • A l'aide d'une râpe microplane, zestez finement l'orange sur le riz au lait et mélangez une dernière fois avant de servir.

Notes

Le temps de cuisson dépend de la variété du riz mais aussi de sa vieillesse, la quantité de liquide qu'il absorbe dépend également de ces facteurs.
Vous avez testé cette recette?Mentionnez @vanessa_romano_photographe ou tagguez là #vanessacuisine sur Instagram!

Et si vous aimez vraiment les riz au lait, je vous propose :

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette