Fruits Hiver Moyen Orient Pays, régions Sucré Thèmes Verrines

Salade d’orange aux pignons et au turron

Salade d'orange, pignons et turron - Orange salad with pine nuts and Spanish turron - Vanessa Romano photographe et styliste culinaire

 

 

 

Une petite chose délicieuse et délicate, vue je ne sais où, à faire vite pendant qu’il y a encore quelques oranges sur les étals ! 

 

Pour une personne, il faut compter une grosse orange ou bien deux petites (entre nous, ce sera plus simple de retirer les suprêmes d’une grosse que de deux petites !).

Avec cette orange, que faire ?

Eh bien, si elle est bio, retirez le zeste à l’économe, vous le ferez sécher et en ferez de merveilleuses infusions tout au long de l’année.

Ensuite, il faudra retirer les suprêmes, ne soufflez pas, je vous ai entendu !

Ce n’est pas si compliqué, c’est même plutôt simple une fois qu’on a vu comment faire. Allez jeter un oeil à cette vidéo ça devrait bien aider.

A part cela, il vous faut un couteau très bien aiguisé, c’est la seule façon de faire du bon travail, sans ça, vous allez saccager cette pauvre orange qui ne vous a rien fait et vous blesser.

Retirez donc les suprêmes au-dessus d’un saladier car du jus coule et ce serait dommage de le jeter. D’ailleurs, plus le couteau sera bien aiguisé, moins vous perdrez de jus (histoire d’en remettre une couche sur les couteaux !).

Versez une petite cuillerée à café de miel de lavande (encore liquide si possible). Mon père, Ninou, nous rapporte celui-ci qui vient d’Esparron-sur-Verdon et qui est bio.

Ajoutez ensuite de la vanille en poudre (ou les graines d’une gousse) et une demi cuillerée d’eau de fleur d’oranger (de la vraie, pas de la fausse de l’hydrolat sans aucun ajout, mon choix, celle-là, sans hésiter ! on en trouve à Satoriz Puget aussi.).

Puis, des pignons et des dés de Turron de Jijona qui est tendre (Merci Marilou et Richard de nous en avoir rapporté d’Espagne !).

Mélangez délicatement et verser dans un verre, ajoutez un peu de menthe fraîche et c’est tout !

 

 

 

Bon, je récapitule :

les suprêmes d’une orange

un peu de miel de lavande

de la vanille

un peu d’eau de fleur d’oranger

des dés de Turron

et de la menthe fraîche !

 

Régalez-vous !

 

 

La phrase du jour : 

 

« Dans la vie, on ne regrette que ce que l’on n’a pas fait. »

Jean Cocteau

 

 

 

5 Commentaires

  • Moi je peux faire ça bien et rapidement !! Je délègue le « levage » des suprêmes à Mr qui fait ça très bien………. puis je m’occupe du reste ;o))
    Bisous ma belle et bon W.E
    MIE

  • Quelle belle et bonne recette ! Les hydrolats de fleur d’oranger et de menthe me tentent beaucoup aussi. J’ai vu qu’il y a un point de vente à Puget-sur-Argens, pas si loin que ça de ma campagne Les utilises-tu souvent ? Et est-ce que ça se conserve bien ? Bises pour toi ma Belle and Co

  • Coucou Marou,

    Elle était vraiment bonne cette petite salade d’orange, en effet !

    Pour les hydrolats, j’en ai toute une collection, je les conserve au frigo. S’ils ne sont plus bons, l’odeur change, l’aspect se trouble ou des filaments apparaissent, il faut alors les jeter.

    Je mets des hydrolats sur ma peau le matin et le soir, après l’avoir nettoyée :
    de la rose de Damas, souvent. Mais aussi du Ciste ladanifère, de l’hélichryse et de la carotte sauvage. J’alterne aussi avec du Géranium?
    Chacun a des propriétés différentes et peu à peu, ça agit sur la peau.

    Ysé en boit tous les matins en « infusions » : un café blanc à la libanaise, avec de la fleur d’oranger et du miel. Parfois du thym, si elle a un petit rhume, parfois du romarin (foie, peau).

    Et on peut les utiliser en cure, à raison d’une cs par jour dans un litre d’eau suivant les besoins.

    Ca agit comme les huiles essentielles mais en beaucoup moins puissant, par contre, sans aucune contre-indication.

    Les Senteurs du Claut vendent aussi via leur site internet, il faudra après leur envoyer un chèque car ils n’ont pas de paiement à distance.

    Je t’embrasse,

    Vanessa

Laisser un commentaire