DSC_7435

Pour rester léger, ou pour se faire du bien, ou pour se faire plaisir, une soupe Miso, c’est toujours bien.

Nous sommes très très fan de miso à la maison, surtout du shiro miso, le miso blanc, le plus doux.

Mon souci qui est sans doute bien égoïste est de trouver du miso non pasteurisé (car c’est un aliment fermenté donc vivant et ce sont ces bactéries qui font du bien à notre organisme et si il est pasteurisé, il ne possède plus ses propriétés) et fabriqué avec du soja bio français si possible.

Auparavant, je prenais des marques japonaises, mais je dois avouer que je n’ose plus, même si Celnat par exemple certifie que les produits qu’il importe du Japon ne sont pas contaminés par de la radioactivité.

Pour le tamari, il est aussi difficile de se faire une idée précise. Danival est fabriqué en France, avec du soja bio, mais ce n’est pas celui que je préfère.

Celui que je préfère est le tamari de chez Lima. Il est dit sur leur site que le soja provient des USA et que seul ce qui sert à ensemencer arrive du Japon, mais bon, là encore, je n’arrive pas à être convaincue, sans doute à tort.

Donc, avis à la population, si d’aventure, vous avez une piste pour du miso blanc bio, non pasteurisé et français, je suis plus que preneuse !

Il est à noter que La soupe traditionnelle miso japonaise n’est pas préparée ainsi, elle utilise du dashi, un bouillon fait à base de bonite séchée.

Soupe miso - Miso soup (gluten and dairy free) - Vanessa Romano-Photographe et styliste culinaire-

Pour revenir à cette soupe, ce bouillon en fait, il faudra une cuillerée à soupe de miso blanc ou bien une grosse cuillerée à café de miso de riz (brun, plus fort) que vous délayerez avec de l’eau tiède (40°C, sinon, vous détruisez l’intérêt de ce bouillon). J’ajoute une cuillerée à café de tamari (sauce soja naturelle) et un peu de curry en poudre ou bien de curcuma. J’aime aussi y ajouter des paillettes d’algues.

Je touille et je bois tranquillement, c’est délicieux (je trouve, mais je peux comprendre le scepticisme de certains d’entre nous !). Mes filles adorent aussi.

C’est plutôt nourrissant (aussi bizarre que cela puisse paraître), et les soirs où on a vraiment envie de faire léger ou bien si on se sent barbouillé, c’est parfait, vraiment !

Haiku du jour : 

« Pluie de printemps –
Toute chose
Embellit. »

Chiyo-Ni