Angleterre, Irlande, ... Gâteaux Hiver Printemps Sans Gluten Sucré

Gâteau meringué à l’orange et à la mangue, un peu comme Nigella ! (sans gluten, ni caséine de lait)

 

DSC_1078

 

C’est bientôt la fin de la saison des agrumes, bien qu’il en reste sur certains arbres par ici, surtout des kumquats d’ailleurs !

J’ai repensé à cette recette tout d’un coup !

Au départ, c’était une recette qui était prévue pour un de mes livres, Mes recettes bio de saison, automne-hiver, et puis, il y avait trop de recettes, alors, nous avons dû faire un choix.

Celle-ci est passée à la trappe car elle était un peu longue et perso, je ne suis pas fan de la photo, j’aurais dû la refaire et je n’avais plus beaucoup de temps avant la date limite.

Du coup, elle se retrouve ici aujourd’hui, telle quelle, avec son texte d’introduction, etc, …

 

******* 

 

Surfant sur internet, je suis, un jour, restée bouché bée devant un gâteau de Nigella Lawson. En lisant les ingrédients, je me suis dit que les proportions (surtout en sucre) étaient vraiment exagérées.

Mais ce gâteau me trottait dans la tête, tant et si bien qu’un autre jour, je me suis lancée en réduisant sucre et gras à des proportions qui ne m’affolent pas. Et le résultat fût à la hauteur de mes espérances ! Un gâteau de fête s’il en est un ! Un gâteau multicouches et puissant en goût.

 

 

 

Préparation : 35 minutes

Cuisson : 35 minutes

Difficulté : *

  

 

50g d’huile d’olive

4 oeufs

100g de sucre blond

50g de farine de riz complète

50g de poudre d’amande

30g de fécule de pomme de terre

1/2 cc de bicarbonate de sodium

1 pincée de sel gris de mer

le zeste râpé d’un citron

5ml de jus de citron

 

 

Pour la meringue : 

4 blancs d’oeufs

100g de sucre blond + 1 cs

1 pincée de sel gris de mer

 

 

Pour le curd orange-mangue : 

2 oranges

1 mangue

4 jaunes d’oeufs

1cs d’arrow root

80g de sucre

1 cc d’agar agar

 

Pour servir : sucre glace

 

 

Faire préchauffer le four à 200°C.

Rincer deux moules à manquer de 21cm de diamètre, et étaler du papier suflurisé à l’intérieur.

Mélanger l’huile, les oeufs, le sucre, la farine et la fécule, la poudre d’amande, le bicarbonate et le sel, puis le zeste râpé et le jus.

Répartir la pâte dans les moules et étaler.

Battre les blancs en neige avec le sel et quand les blancs sont bien fermes, ajouter le sucre en poudre et continuer de battre jusqu’à ce que les blancs soient brillants.

Etaler la meringue sur les deux portions de pâte à gâteaux et saupoudrer d’une cuillère à soupe de sucre.

Enfourner et cuire pendant 25 minutes à 200°C. Piquer les gâteaux à l’aide de la pointe d’un couteau afin de vérifier la cuisson.

Laisser refroidir.

 

Pendant la cuisson des gâteaux, préparer le curd à l’orange et à la mangue. Mixer les ingrédients : le zeste râpé et le jus d’orange, la chair de la mangue, les jaunes et l’oeuf, l’agar agar, le sucre et l’arrow root. Transvaser dans une casserole et cuire à feu moyen en remuant à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que la crème soit prise comme pour une crème pâtissière.

 

Poser un des deux gâteaux (sans le papier sulfurisé) sur un joli plat de service, verser le curd dessus, puis poser le deuxième gâteau par-dessus.

 

Saupoudrer de sucre glace pour donner un côté encore plus aérien.

 

 

Les petits plus : 

 

 

  • Le curd à l’orange et à la mangue peut être remplacé par un curd au citron si vous préférez ou une ganache au chocolat…bref, pas de limite à l’imagination !
  • La mangue apporte ici de la texture plutôt que son parfum car les zestes d’orange sont tellement puissants qu’il recouvrent son parfum.
  •  Il est possible de rajouter de la chantilly sur le curd avant de poser le deuxième gâteau.
  • La chantilly peut être une chantilly classique à base de crème fleurette, ou bien une chantilly à base de crème de coco ou encore, il existe des préparations à base de soja ou de riz, certaines se trouvent même en bombe prête à l’emploi.

 

 

 

 

La phrase du jour : 

« La joie est pareille à un fleuve ; rien n’arrête son cours. »

Henry Miller

 

 

 

4 Commentaires

Laisser un commentaire