Mon rituel beauté naturel

///Mon rituel beauté naturel

Quand ma fille a vu la photo, elle m’a demandé pourquoi je l’avais faite et je lui ai répondu que c’était pour faire un post sur mon Rituel beauté naturel …. elle a pouffé la pestouille en disant que mon blog était un blog de cuisine et pas de beauté, que les gens se demanderaient ce que ça faisait là, etc. Ce à quoi sa soeur a répondu que de toutes les façons avec ce qui avait sur la photo, on pouvait sûrement tout manger et faire une recette…ce qui n’est pas loin de la vérité !

Allez, je vous dis tout, je vois bien que vous mourrez d’impatience !

 

 

Mon rituel beauté naturel et bio

 

 

Alors, voilà l’affaire : depuis quelques temps (quelques mois en fait, voire 2 ans), j’utilise quelques produits naturels qui ont vraiment fait la différence pour moi (qui ai la peau très vite déshydratée et un peu réactive).

Je vous raconte pas tout par le menu, mais je vous écris tout ça aujourd’hui car j’ai un confort inégalé depuis fort fort longtemps (alors je me suis dit qu’il ne fallait pas garder ça pour moi hein !).

 

 

VISAGE

Le matin, je ne lave pas mon visage (ben non et non, c’est pas sale !), je le rince à l’eau sous la douche, c’est tout. Ca permet de conserver un peu de protection (film lipidique) naturelle. Ensuite, je « pschitte » de l‘hydrolat (eau florale) ou plutôt un mélange d’hydrolats que je fais et change en fonction de :

1 – les saisons

2- ce que j’aime renifler

3- ce que j’ai sous la main

 

Je précise que les hydrolats (qui sont la partie aqueuse qui ressort lors de la distillation d’une plante pour récupérer l’huile essentielle) que j’utilise sont naturels : ils ne contiennent ni alcool, ni conservateur, ni E quelque chose, rien que de l’eau florale de la plante, c’est tout !

Et du coup, en effet, on peut aussi les consommer. Je me fais parfois des « infusions » instantanées avec les hydrolats (eau tiède + 1 cc d’hydrolat) ou des eaux fraîches express (1cs d’hydrolat ou plus dans un litre d’eau). Et les hydrolats ont des bienfaits, les mêmes que les huiles essentielles de la même plante mais en beaucoup moins puissant (donc, les enfants, les personnes fragiles, …. peuvent en consommer sans redouter une réaction). J’ai beaucoup aimé ce livre qui explique tout cela très très bien. 

 

J’aime les hydrolats des Senteurs du Claut, de chez Vitalba ou du Gattilier (que l’on peut trouver sur Saint Raphaël à la salle de Yoga At Aum).

 

J’utilise les mélanges suivant :

  • eau de rose (hydratante, combat les rides (je ne comprends pas de quoi vous voulez parler !), cicatrisante)
  • eau de géranium (astringent, purifiant, donne de l’éclat, et apaisant)
  • eau de petit grain bigarade (relaxante et anti-inflammatoire)
  • eau d’hélichryse (Tonique, atténue les rougeurs et les cernes, astringent, revitalisant)
  • eau de ciste ladanifère (purifiant, cicatrisant, anti-âge, favorise la micro-circulation)
  • eau de myrte vert (astringent, revitalisant, peaux matures)

Voilà, grosso modo, je tourne avec ceux-là.

 

Il faut savoir qu’on attribue également aux hydrolats (et aux huiles essentielles) la faculté de jouer sur le psychisme, je vous laisse aller fouiller par-ci ou par-là si le sujet vous intéresse.

 

Après m’être aspergée d’hydrolat, j’utilise une huile d’olive dans laquelle a macéré de l’hélichryse (immortelle), c’est un macérat solaire. Je prends celui du Gattilier (au-dessus de Grasse) que j’achète à At Aum Yoga Concept à Saint Raph’, mais on peut l’acheter par correspondance également.

Ce macérat est tout simplement génial, je devrais même dire génialissime. Peau hydratée, pas grasse, ridules comblées, confort… bref même utilisée seule, elle change la donne. Je l’ai utilisée depuis  le début de l’année et vraiment, j’ai vu la différence.

Cet été, j’ai uniquement mis ça sur mon visage : l’hydrolat et cette huile. Un pschitt suffit, je masse bien pour faire pénétrer et surtout parce que je trouve ça agréable. L’odeur est discrète je trouve, mais j’aime l’odeur de l’huile d’olive et celle de l’immortelle alors …

Ce petit flacon coûte 10 euros environ et dure longtemps (à raison d’un pschitt le matin et un le soir), ne vous en privez pas !

Cet hiver, je l’ai améliorée en lui associant des huiles essentielles : j’en ai choisi deux et Isabelle m’en a conseillé un autre (mais je ne sais plus laquelle).

J’ai mis 10-15 gouttes de chaque dans mon flacon presque neuf :

  • myrte vert (astringent, tonifiant)
  • hélichryse (cicatrisante, anti-inflammatoire, lutte contre couperose et les rides)
  • ciste ladanifère (cicatrisante, lutte contre rides et cicatrices)

Et franchement, c’est encore plus magique ! Quand j’ai vu les améliorations sur mon visage, j’en ai fait un pour Baga (ma mère) et en quelques temps, on a trouvé une véritable amélioration.  

J’ai les mêmes fournisseurs que pour les hydrolats. 

 

L’hiver, je rajoute une crème avant de sortir, c’est une crème de chez Caudalie, c’est Vinosource, crème fondante et nourrissante. Il y a 4 crèmes dans cette gamme, celle-ci me convient parfaitement en terme d’hydratation et c’est ce qui compte le plus selon moi.

 

Quand il fait plus froid, je passe sur mes lèvres et sur le haut des pommettes (là où les rides se forment quand on sourit) le Super baume réparateur au miel de chez Nuxe (pas sur la photo). Ca évite que ça tiraille.

 

Si l’hiver, il fait super super froid ou au ski ou encore en Laponie suédoise, comme l’an passé, j’ajoute cette crème, la crème de huit heures d’Elizabeth Arden. Elle n’est pas du tout « bio », elle sent un peu bizarre (mais j’aime bien), mais surtout, elle protège du froid et du vent comme aucune. Cette crème avait été créée à la base pour enduire les jambes des chevaux de Miss Arden ! Elle a une super réputation et elle le vaut bien ! C’est la seule chose que j’achète en parfumerie. Je garde un tube entre deux et trois ans (oui si longtemps, et non, ça ne me donne pas des boutons !).

 

Pour le soir, je me lave le visage au savon de Marseille (le vrai, le seul, l’unique), puis, je pschitte généreusement de l’hydrolat et j’étale un autre « pschitt » d’huile d’olive à l’hélychrise. Un peu de Super baume de chez Nuxe avant d’aller au lit sur les lèvres. Avant de connaître ce macérat magique, je mettais également de l’huile : avocat, argan, … ça dépendait ce que j’avais sous la main. Je changeais régulièrement.

 

Mon rituel beauté bio

 

MAQUILLAGE 

 

Ensuite, un peu d’anti-cernes (j’ai toujours été cernée depuis toute petite), je suis contente avec celui de chez Boho, une marque slow cosmétique. Il camoufle correctement, ne dessèche pas la peau et ne fait pas de « tas » dans les ridules. Le n°1 me convient.

C’est souvent tout. 

De temps en temps un peu de mascara le soir. Si je suis super en forme, un peu de crayon au ras des cils. Et super mega rarement, du rouge à lèvres ! Et là, les cop’s me disent toutes : « Ben t’es maquillée toi ce soir !!! ».

Et pour faire rougir les joues, je me les pince. Ca fonctionne très bien. Bon, c’est à renouveler forcément. 

 

CORPS

Pour le corps, l’été, je me « huile » avec du Monoï à la sortie de la douche (savon de Marseille, le vrai, sans parfum, sans colorant, le vert kaki que je trouve chez Satoriz Puget). L’hiver (puisque le monoï est figé à cause de la baisse de température), j’aime cette crème, le Baume d’amour du Couvent des Minimes. Il est pas bio, la composition est pas géniale, mais son odeur me rend dingue et il hydrate super bien, pénètre vite, sans être trop gras. J’utilise parfois le lait de chez Laino qu’on trouve en pharmacie, dont la composition est plus « verte ».

 

L’Homme m’offre assez régulièrement des massages dans de supers spas et j’adore ce genre de cadeaux ! Je répète : « J’adore ce genre de cadeaux ! »

Et je m’offre de temps en temps un massage corps-visage-réfléxologie. Et là, je vais chez Pascal Berthet à Saint Raphaël. C’est une cliente et amie qui me l’avait conseillé. Cet homme est un magicien ! Vraiment. D’abord, le fait que ce soit un homme me gênait un peu mais il est d’une discrétion et d’une délicatesse qui font que vous n’êtes plus du tout embarrassée. Il vous demande comment vous êtes dans votre corps en ce moment, s’il y a des choses qui vous gênent, qui vous font mal. Quel est votre travail ? Etc. Bref, vous sortez de là comme une miraculée : plus aucune douleur nulle part, plus de cernes, ni de poches (et ça dure presque un mois !).

Formé au Canada (si mes souvenirs sont bons), il a bossé au spa de Terres Blanches (entre autres), ce gars-là est un magicien.

Personnellement, je prends la formule 2 heures (oui, je sais … mais non, ce n’est pas long !) et je m’endors régulièrement pendant la réfléxologie et le massage du crâne.

 

Quand je vais à Seyne-les-Alpes (en vacances), j’essaye d’aller voir Laurence et de bénéficier d’un massage ayurvéda qu’elle prodigue avec empathie, professionnalisme et douceur.

 

DEO

J’ai pas de bons plans pour les déo, j’utilise un déo de grande surface que je choisis sans aluminium, si je peux sans PEG. En bio, j’en ai essayé pleins mais le problème, c’est qu’ils ont tendance à te lâcher assez vite… et c’est pas cool du tout, du tout !

 

 

CHEVEUX

Voilà, je vous ai presque tout dit. Pour les cheveux, je ne mets rien dessus, même pas d’après-shampooing. J’utilise un shampooing bio, C’ Bio, shampooing fortifiant sauge et citron. Il ne dessèche pas les cheveux (contrairement à d’autres que j’utilisais avant) et coûte vraiment pas très cher (je crois moins de 7 euros le litre ! c’est imbattable !).

Sinon, j’alterne avec un shampooing sec que fabrique la fille d’une amie (si ça vous intéresse, adressez-moi un petit mail en cliquant sur l’enveloppe en haut à droite de l’écran). Il est génial, mes filles qui ont les cheveux très longs ne veulent plus que lui, on prend l’hydratant.

 

 

VOILA !

 

J’espère que vous serez autant ravie que moi de l’utilisation de ces produits. Bien sûr, d’autres huiles essentielles ou d’autres hydrolats peuvent mieux convenir à votre peau ou au climat dans lequel vous vivez.

Sinon, tous les matins, je prends minimum un quart d’heure pour m’étirer dans le lit. Ca m’aide à me réveiller et j’y trouve un grand bénéfice. Quelques étirements simples, doux et lents que je fais les yeux encore fermés. Quand j’ai plus de temps, j’en ajoute pour 15-20 minutes de plus. Je les fais debout et c’est plutôt du « dérouillage » d’articulations : cou, poignets, chevilles, bassin, genoux, ….

Cet été, j’ai pu faire un peu d’aquagym dans la pistoche de notre nouvelle maison. J’apprécie de le faire quand je veux (ou peux) et de le faire plus ou moins intense selon que je suis en forme ou moins. De jolis résultats sur la posture (pour contrer les heures passées devant l’écran d’ordinateur), les bras, …

Je marche souvent en semaine l’hiver : 40 minutes environ 3-4 fois par semaine (bon, là, j’ai une tendinite au genou, alors, je ne sais pas si je vais pouvoir reprendre).

 

 

Eh bien, je crois bien vous avoir tout dit.

Si vous avez des tuyaux, des bons plans, je suis super preneuse bien sûr !

 

 

 

 

A bientôt, 

Vanessa

 

 

 

PS : Si tant est que vous ayez un doute, ce post n’est pas sponsorisé.. du tout, par aucune des marques citées ! 

 

Mon rituel beauté naturel

2018-08-25T17:33:40+00:00 25 août 2018|

A propos de l'auteur:

Je suis entrée dans la vie professionnelle par l'hôtellerie, j'ai travaillé dans des maisons familialles, puis je suis entrée au Ritz à Paris à la réception. J'ai été, à l'époque, la première femme à travailler à la réception de ce magnifique palace parisien. Lauréate du Trophée David Campbell, j'ai été promue Chef de Brigade. Puis, je suis allée au George V (racheté par Four Seasons) pour la pré-ouverture et l'ouverture de ce palace. J'y suis restée 2 ans au poste d'assistant de Direction à la Réception et d'Adjointe au Chef de Réception. J'ai ensuite quitté Paris pour me rapprocher de ma famille et j'ai accepté un poste de Chef de Réception chez Pierre et Vacances dans le Lubéron (600 appartements, 1 hôtel, des mas et bastides). Après la naissance de mes filles, je me suis laissée aller à mes deux passions, la photo et la cuisine. Puis, les choses ont évolué et sont devenues plus professionnelles, et je suis dorénavant photographe, auteur et styliste culinaire. Je tiens ce blog de cuisine qui présente plus de 1000 recettes, je travaille avec divers sites internet et magazines, des sociétés de l'agroalimentaire, des restaurateurs, j'ai eu le plaisir d'écrire 4 livres et je donne quelquefois des cours de cuisine avec un maximum de produits bio et locaux issus de l'agriculture raisonnée. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravie de travailler avec vous !

4 Commentaires

  1. Marie13 28 août 2018 à 8 h 10 min ␣- Répondre

    Moi j’ai bien aimé cet écart à tes recettes, ton rituel à l’air d’être au top et de plus efficace.
    J’utilise beaucoup l’huile d’olive également, mélangé à quelques gouttes de citron que je met sur mon visage en me massant délicatement le matin.
    Je complète avec les produits aux raisins de chez Caudalie, j’en suis satisfaite également.
    Ton mélange hélichryse et huile d’olive me tente bien, j’ai noté ton lien du Gattilier qui est à conserver
    Je pense que je vais venir et re-venir sur cet article afin de le lire plus posément.
    Tu as mon adresse mail, stp pourrais-tu me donner les coordonnées concernant le shampoing sec, je pense qu’il serait très utile pour les cheveux, devenu difficile et surtout très très sec, de ma fille. merci à toi

    Et pour toi j’espère que ton « hom » à bien entendu ton appel 😉
    Belle journée et profite encore de ta piscine
    Marie

    • Vanessa Romano 28 août 2018 à 14 h 45 min ␣- Répondre

      Hello Marie,

      le jus de citron que tu mets dans l’huile d’olive te sert à quoi ? Je suis curieuse !

      Je t’envoie tout ça en MP.

      Je t’embrasse !

      PS : oui il entend bien en règle générale !!

  2. Sabine 28 août 2018 à 12 h 15 min ␣- Répondre

    Bonjour Vanessa et à tous ceux qui te lisent,
    pour déo, je n’utilise plus, depuis des années, que de l’HE de Palmarosa. 1 goutte directement sous chaque aisselle après la douche et ça tient 24h. Cette HE n’est pas suportée par tout le monde, il faut tester avant mais chez moi, tout le monde s’y est mis, mari et enfants (x 3). Ca marche même sur mon ado garçon, pour peu qu’il y pense en sortant de la douche ;-).
    J’ai même optimisé l’utilisation en adaptant un petit « pschitt » directement sur mon flacon (plus rapide que la goutte qui tombe plus ou moins vite du compte-goutte et qui t’agace un peu certains matins où t’es pressée ;-)).
    Rien de plus naturel, évidemment.
    Bonne fin d’été à tous.
    Sabine
    ps : y a pas que les « hom » qui font des cadeaux, y a les bonnes copines aussi :-)))

    • Vanessa Romano 28 août 2018 à 14 h 42 min ␣- Répondre

      Bonjour Sabine,

      et merci pour votre message ! Ca me fait plaisir de vous lire !

      Le palmarosa en HE a tendance à me piquoter un peu, peut-être je devrais le diluer et ré-essayer mais il est vrai que c’est extrêmement efficace !
      Lors d’un cours de cuisine, vous m’aviez parlé d’une infusion que vous vous concoctiez le soir avec des HE justement, et je ne me souviens plus ce que vous y mettiez. Je me souviens simplement de vous mimant le fait de verser les huiles dans du miel et de touiller ! J’ai encore cette image en tête.
      J’espère que vous allez bien, je vous embrasse.

      Les copines entendent aussi souvent ! Hé hé !

Laisser un commentaire