Hiver Sucré Thèmes Verrines

verrines pommes ananas mascarpone

DSC_0898b

 

Quand il neige en Provence, c’est tout à la fois une fête et la foire !

La fête car c’est tellement rare de voir ces paysages recouverts de neige, et puis, souvent, on ne va pas à l’école, on va jouer dehors, on chante « Jjingle Bells » dès les premiers flocons, il règne un calme sur les routes et dans les rues tout à fait inhabituel, …

Et puis, c’est la foire car on ne circule plus sur les routes, on n’a pas les bons pneus, on sait mal mettre ses chaînes, on glisse sur les trottoirs, on ne peut pas se rendre à l’anniv’ des 40 ans de sa meilleure amie, …

 

DSC_0902bDSC_1341b

DSC_1321bDSC_1344b

 

 

Mais les paysages sont si beaux, et on peut faire des photos peu communes, comme ces sédums en  croûte de neige, on dirait presque l’intitulé d’un plat.

Et en parlant de plat, le dessert que je vous propose est une verrine très parfumée et plutôt légère.

Pour la préparer, il faudra faire une compote de pommes (je mets un « s » à pomme, bien que je sache qu’il n’en faut pas, car je trouve vraiment un intérêt gustatif à mélanger les variétés de pomme, donc c’est pour marquer le fait que je mélange les variétés).

Pour ce faire, je mixe grossièrement les pommes (1 bon kg de pommes pelées et épépinées) et je les cuis avec un peu d’eau, à couvert pendant une quinzaine de minutes. Je ne sucre pas.

ndlr : si je fais une compote de pomme simple et mixée finement, je conserve la peau afin de garder les nutriments et la pectine contenue dans la peau (et qui est bénéfique pour les intestins).

Puis j’ajoute un ananas frais mixé grossièrement également, c’est tout.

Eventuellement, je rajoute un peu de miel neutre ou de sirop d’agave si jamais les fruits n’étaient pas assez sucrés.

Je laisse tiédir.

Pendant ce temps, je mélange un pot de mascarpone (ou deux si vous êtes nombreux) avec 50-80g de sucre blond et de l’extrait naturel de vanille, je tourne à la fourchette en ajoutant un peu d’eau tiède pour ramollir la crème et atteindre la consistance d’une chantilly ferme.

Et voilà, il suffit de répartir compote et crème, je pense qu’il faut plus de compote que de crème et de servir !

 

DSC_1338b

La phrase du jour :

« Le bonheur est parfois une bénédiction, mais le plus souvent, c’est une conquête. »

Paulo Coelho

5 Commentaires

  • Encore une recette qui me fait envie..justement j’ai prévu une compote de pomme pour demain ( sans s car il ne me reste que des goldens de la montagne ;))je testerai avec le mascarpone..bisous

  • Hello Vanessa !
    Non, ce n’est pas fautif d’écrire « compote de pommes » ou « confiture d’abricots » (la preuve http://www.cnrtl.fr/definition/compote), et d’autant moins s’il y a plusieurs variétés de pommes.
    Mais il est vrai que dans l’édition on a tendance à harmoniser et donc à tout mettre au singulier (huile d’olive, coulis de tomate, gelée de coing, etc.)
    J’adore ta photo de sédums, et surtout son intitulé ! Ici aussi, la neige était très belle, hélas le froid qui a suivi a été fatal au mimosa qui commençait à fleurir.

  • Un dessert qui donne envie, agréable et vite fait.
    Tes photos sont belles, j’adore les petits « champignons » qui pointent.
    Ici aussi mon mimosa qui était tout en boutons prêt à s’ouvrir à gelé, j’espère qu’il va repartir il était magnifique.
    Bon dimanche
    Bises

Laisser un commentaire