Eté Fête des mères, des pères Fruits Gâteaux Sucré Thèmes

Charlotte aux framboises biscuits roses de Reims

  DSC_6308

 

 

 

 

Une charlotte aux framboises pour l’anniversaire d’Ysé qu’elle fête en juin pour pouvoir profiter du jardin avec ses copains (alors qu’elle est née en février).

Une charlotte classique faite à base de biscuits roses de Reims et de Gervita (une fois n’est pas coutume…).

 

 

 

Pour une charlotte, 10-12 personnes : 

 

1 paquet de biscuits roses de Reims

du jus de fraise

8 Gervita

du sucre bond 

300-400g de framboises (bio) congelées

250g de framboises fraîches

quelques toupets de menthe

 

 

J’ai utilisé pour ce gâteau un moule à manqué à charnière, sinon un cercle à gâteau conviendra aussi.

Recouvrir le fond et les côtés de papier film alimentaire en laissant largement dépasser les bords.

 

Verser 10cl environ de jus de fraise dans une assiette creuse et y tremper les biscuits côté sans sucre (pas longtemps, on pose le biscuit dans l’assiette et on le reprend).

Commencer par former les côtés en mettant le côté sucré vers l’extérieur du gâteau, bien serrés, puis faire un fond avec quelques biscuits (il n’est pas nécessaire que ce soit bien aligné ou bien rangé car ce sera le fond du gâteau, il faut simplement le recouvrir de biscuits).

 

Verser les Gervita dans une jatte, sucrer avec 80 de sucre blond, mélanger très délicatement pour ne pas casser la structure mousseuse de cette crème car c’est cela qui nous intéresse, goûter et ajuster en sucre. Ajouter des framboises congelées (je dirai entre 300 et 400g) et les incorporer.

Verser cette crème dans le gâteau, et lisser avec une maryse.

 

Puis rabattre les côtés du film alimentaire et poser une assiette à dessert dessus, puis un poids de 200g environ sur l’assiette.

Garder au frais jusqu’au lendemain.

Au moment de servir, retirer les poids, ouvrir les pans de film alimentaire et ouvrir délicatement la charnière du moule.

Transférer la charlotte sur un plat de service en s’aidant du film alimentaire et le découper à ras (le retirer serait trop hasardeux, il faudra faire attention à ne pas en servir un morceau à vos invités !, sinon, se servir d’un carton à pâtisserie…).

 

Décorer avec les framboises fraîches posées en dôme et ajouter quelques toupets de menthe.

 

 

 

 

DSC_6301

La phrase du jour : 

« Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que l’on aurait pu être. »

George Eliot

2 Commentaires

Laisser un commentaire