Automne Europe du Nord Fruits Gâteaux Halloween Pays, régions Sucré Tartes Thèmes

Délicieux Strudel aux pommes et à la courge de Nice

 

 

Délicieux Strudel aux pommes et à la courge de Nice

 

 

 

Cette gourmandise fera manger du potiron à tout le monde, Ysé en a raffolé avec un peu de crème fraîche bio…

Bon par contre, Anaé est partie en courant (sans goûter hein !) et en criant :

« Naaaaannnn ! Z’en veux paaaaas ! Z’ai mal au venkre ! Z’ai plus faaaaaiiiiim ! AAAhhh AAAHhh »

Oui, elle a le verbe haut et la volonté ferme, la mouflette ! Voisins, n’envoyez pas la Ddaas, je ne la martyrise pas, je voulais juste lui donner un dessert !

Raaah, faîtes des gosses qui disaient, faites des gosses !

 

 

Strudel aux pommes et à la courge de Nice

Pour 6-8 personnes

 

400g de courge coupée en petits dés de 5mm de côté

2 pommes un peu acides (ex : une Granny et une Reine des Reinettes) pelées et coupée en petits dés

80-100g de sucre complet

1 noix de beurre

1 pâte feuilletée

1cs de beurre fondu

1 poignée de pistache

du sucre glace

 

Préparer la garniture : faire revenir les dés de courge et de pomme dans le beurre et le sucre à découvert et sur feu assez fort. Dés que l’eau s’est à peu près évaporée, arrêter la cuisson. Les dés de pomme et de courge doivent se tenir, ajouter les pistaches (en garder 6 pour la décoration).

Etaler la pâte et son papier sulfurisé sur une plaque de cuisson.

La rendre un peu carrée en tirant doucement sur certains « coins », verser le mélange tièdi sur une petite moitié seulement mais sur toute la longueur, enrouler de pâte en s’aidant du papier de cuisson.

Quand le rouleau est formé, badigeonner de beurre, saupoudrer d’un peu de sucre glace et cuire 20 -25 min à 200°C four ventilé.

Poser le strudel sur son plat de service en s’aidant du papier cuisson, le retirer, et parsemer de sucre glace et des pistaches restantes hâchées au couteau.

 

Recette et photo réalisées pour Ôdélices

La phrase du jour :

 

« L’espoir est la plus grande entrave à la vie. En prévoyant demain, aujourd’hui se perd. »

Sénèque

16 Commentaires

Laisser un commentaire