Automne Coquillages, crustacés et poissons Eté Le Vitaliseur, cuisson à la vapeur douce Salé

Cabillaud, légumes de fin d’été et pistou

recette de cabillaud légumes de fin d'été et pistou

 

Un plat délicieux, vite préparé et qui peut être servi à votre belle-mère qui en restera baba !

J’ai utilisé du poisson que j’achète à la Poissonnerie du Clocher à Fréjus. Je vais soit chez Christel, soit chez les pêcheurs de Saint Raphaël. La fraîcheur est y est exceptionnelle, l’accueil toujours agréable, y aller est un plaisir !

J’ai utilisé le Vitaliseur pour préparer tout ça.

 

J’ai donc pris de beaux morceaux de cabillaud que j’ai sorti du frais 30 minutes avant la cuisson afin de ne pas brusquer les chairs.

Pour 4 personnes, 

4 morceaux de cabillaud

1 ou 2 carottes

1 aubergine

1 fenouil

1 ou 2 courgettes de Nice

4 cc de pistou maison *

Sel gris de mer

Huile d’olive

 

Sortez les poissons du frais, salez-les légèrement.

Faites chauffer le VItaliseur (ou le cuit-vapeur dont vous disposez) avec 1/4 d’eau dans la cuve).

Lavez les légumes. Taillez-les en rondelles pour les carottes et les courgettes, les demi-lunes pour les aubergines, le fenouil en lamelles. L’épaisseur des tranches est de 5mm environ.

Cuisez les légumes : fenouil, aubergine et carotte en premier. Ils cuiront environ 6 minutes. Ajoutez les courgettes afin qu’elles cuisent 4-5 minutes.

Débarrassez les légumes dans un saladier, salez légèrement et versez un peu d’huile d’olive. Couvrez afin qu’ils restent chauds.

Placez les morceaux de poisson dans le tamis et laissez cuire 5-6 minutes suivant l’épaisseur des filets, en plaçant le Vitaliseur hors du feu afin que la vapeur soit la plus douce possible.

Dressez les assiettes en répartissant du pistou au fond de l’assiette, répartissez les légumes joliment et posez le poisson par-dessus.

Servez vite afin que tout reste chaud.

 

* le pistou, je le prépare en effeuillant le basilic, je le mets dans un mixer (oui, je sais, ce serait mieux dans un mortier…), j’ajoute un peu d’ail (pas trop : une gousse d’ail  ou deux pour 3 gros bouquets de basilic), du sel et de l’huile d’olive douce (douce, c’est important, sinon, le pistou peut être amer). Et voilà, au frais, une semaine environ ou au congélateur pour les envies d’été cet hiver !

 

 

A bientôt,

Vanessa

Laisser un commentaire