Salé Eté Pays, régions Provence Sauces, vinaigrettes Thèmes

Pistou maison

Quoi de plus provençal qu’un Pistou maison ? Cette recette est la recette de base de toutes les familles en Provence en été. Je vous assure, tout le monde en a dans son frigo et on en met un peu partout (ou presque). C’est la base d’une bonne soupe au pistou forcément, mais aussi de pâtes au pistou.

pistou
Pistou maison

Et puis, on en ajoute dans les salades, sur des tomates tranchées avec un peu de fromage de chèvre ou une belle mozzarella di bufala, sur des tartines ou dans des sandwichs.

Qu’est-ce que le Pistou provençal ?

Le pistou est une sauce qui est composée de basilic, d’huile d’olive, d’ail et de sel.

C’est la sauce provençale par excellence, vous l’aurez sans doute compris !

Pour obtenir cette sauce, on broie les feuilles de basilic dans un mortier avec du sel et de l’ail, puis, on ajoute l’huile d’olive en filet tout en continuant de tourner et d’écraser.

Son nom vient du provençal pistar qui signifie broyer (pistare en latin). C’est également la raison pour laquelle le pesto italien s’appelle pesto !! C’est la même éthymologie.

Quelle différence entre pistou et pesto ?

Le pistou provençal est en effet bien différent du pesto italien.

Alors que le pistou est simplement composé de basilic, d’huile d’olive et d’ail, le pesto italien, lui, est composé de basilic, d’huile d’olive, d’ail et de parmesan et de pignons. Ce qui lui donne un goût différent bien entendu.

A la maison, on aime les deux, mais je ne fais que le pistou… le pesto, je l’achète chez un traiteur italien de Fréjus. Oui, je sais, c’est bizarre, et je pourrais en effet m’y mettre….

Comment faire un Pistou maison ?

Il y a deux méthodes pour faire un pistou :

1ère méthode :

La façon classique pour faire un pistou maison consiste à broyer des feuilles de basilic avec du sel et de l’ail dans un mortier (en marbre ou en bois d’olivier). Cette méthode est vantée comme étant celle qui permet d’avoir le pistou le plus aromatique.

On ajoute ensuite de l’huile d’olive, petit à petit, comme on le ferait pour une mayonnaise, tout en continuant de mélanger et d’écraser avec le pilon.

On arrête de rajouter de l’huile d’olive quand on obtient une sorte de pommade.

2ème méthode :

Pour ma part, je ne fais jamais ainsi. D’une part, parce que je fais de grandes quantités de pistou et que ça me prendrait des heures ou nécessiterait un mortier bien plus grand que celui dont je dispose, ensuite, parce que je n’ai pas la patience tout simplement.

Donc, je le fais avec un mixeur.

Je lave les bouquets de basilic.

Je les laisse s’égoutter ou je les secoue dans le jardin pour aller plus vite.

Ensuite, je récupère les feuilles de basilic et je les mets dans le bol d’un blender (un thermomix pour moi).

Une fois que c’est rempli, je rajoute du sel et l’ail pressé. Je choisis de presser l’ail avant de le mixer car je trouve qu’on obtient un mélange plus homogène plus rapidement.

Je mixe un peu et je commence à rajouter de l’huile d’olive tout en continuant de mixer.

De la même façon, je cesse dès que j’obtiens une pommade.

Je goûte et j’ajuste en sel. Parfois en ail, mais rarement.

Je mets peu d’ail dans le pistou, mon père en met une tête entière pour la même quantité de basilic. Alors, pour cela, à vous de voir et d’ajuster à votre goût.

Je répartis le pistou dans des bocaux et je les place au frais, voire, je les congèle.

Quelques précisions à propos du pistou maison :

Si pour une raison ou une autre, vous voulez rajouter du parmesan, des pignons, des noix, du jus de citron ou faire blanchir les feuilles de basilic avant de les mixer (vu sur un site de chefs…), euh… c’est non ! C’est peut-être bon (enfin pas en blanchissant les feuilles de basilic, ça, ça ne peut pas être bon), mais c’est non ! Ce n’est pas du pistou !

Pareil, si vous voulez ajouter des tomates au pistou et en faire une sauce.. OK, mais ce n’est plus du pistou !

Oui, je sais, j’ai pas d’humour quand on parle de traditions provençales….

Comment utiliser le pistou ?

Je vous le disais plus haut, j’utilise le pistou pour faire la fameuse soupe au pistou.

La recette que j’utilise est celle de ma mère et de ma grand-mère et je suppose celle de mon arrière grand-mère avant elles.

Ma mère est super pointilleuse sur la découpe des aliments et sa soupe au pistou est extraordinaire.

Ensuite, et ça, c’est plutôt la recette de mon père, on fait des spaghetti au pistou ! Super bon, super simple… l’été en Provence dans toute sa splendeur. Si on n’a pas de spaghetti, on utilise d’autres pâtes, on n’est pas très strict là-dessus.

On utilise le pistou pour napper des tomates bien mûres coupées en tranches, ou pour accompagner un fromage de chèvre frais.

On en met sur des tartines ou dans des sandwiches.

J’en fais parfois une tartinade avec une faisselle de chèvre et 2 cuillerées de pistou, c’est simple, rapide et délicieux.

J’en mets sur du poisson (ici du cabillaud, ici du thon) ou dans des salades de sarrasin ou dans des soupes de courge au début de l’automne.

Je l’utilise pour faire des tartes, pour accompagner un gigot d’agneau, … bref pour tellement de choses.

Si vous voulez encore plus d’idées, allez taper Pistou sur le moteur de recherche du blog, vous verrez, il y a plein d’idées encore.

recette de pistou maison

Pistou maison

Type de plat: Accompagnement
Cuisine: Provençale
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 0 minutes
Portions: 3 bocaux
La fameuse recette traditonnelle provençale, celle qui berce nos étés
Imprimer la recette Epingler

Ustensiles

  • Un mixeur ou un blender

Ingrédients

  • 3 bouquets basilic gros
  • 3 gousses d'ail
  • 45 cl huile d'olive douce environ
  • QS sel

Instructions

  • Lavez les bouquets de basilic.
  • Laissez-les s'égoutter et séchez-les délicatement entre deux torchons.
  • Prélevez les feuilles de basilic uniquement et mettez-les dans le bol d'un blender.
  • Ajoutez l'ail pressé et du sel (commencez par une cuillerée à café).
  • Mixez un peu et ajoutez de l'huile d'olive en filet tout en continuant de mixer.
  • Selon la variété de basilic et le poids des bouquets, vous devrez peut-être mettre plus ou moins d'huile d'olive. Vérifiez régulièrement la consistance du pistou et cessez dès que celle-ci ressemble à une pommade (ou une tapenade).
  • Ajustez en sel et répartissez le pistou dans des bocaux.
  • Conservez au frais ou au congélateur.
Vous avez testé cette recette?Mentionnez @vanessa_romano_photographe ou tagguez là #vanessacuisine sur Instagram!

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette